L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Rubrique | 137 articles

Réalités

Poker : des cartes et de la méthode

Poker : des cartes et de la méthode

Par | 11 mars 2009

Le poker. Le vrai, celui où on joue de l'argent. Même si les jeux de mise demeurent un monopole des casinos ou de la Française des Jeux, les pouvoirs publics ferment les yeux. Pas le choix devant l'ampleur du phénomène. ...
Lire la suite

Michael Dumont, 26 ans, agriculteur d’aujourd’hui (4)

Michael Dumont, 26 ans, agriculteur d’aujourd’hui (4)

Par | 24 février 2009

C’est un métier sans RTT, aux revenus aléatoires et aux conditions de travail difficiles. A 26 ans, Michael Dumont a pourtant choisi la profession d’agriculteur en intégrant le GAEC (groupement agricole d’exploitation en commun) familial de Sercus, en Flandre. Alors ...
Lire la suite

Michael Dumont, 26 ans, agriculteur d’aujourd’hui (3)

Michael Dumont, 26 ans, agriculteur d’aujourd’hui (3)

Par | 16 février 2009

C’est un métier sans RTT, aux revenus aléatoires et aux conditions de travail difficiles. A 26 ans, Michael Dumont a pourtant choisi la profession d’agriculteur en intégrant le GAEC (groupement agricole d’exploitation en commun) familial de Sercus, en Flandre. A ...
Lire la suite

Michael Dumont, 26 ans, agriculteur d’aujourd’hui (2)

Michael Dumont, 26 ans, agriculteur d’aujourd’hui (2)

Par | 10 février 2009

C’est un métier sans RTT, aux revenus aléatoires et aux conditions de travail difficiles. A 26 ans, Michael Dumont a pourtant choisi la profession d’agriculteur en intégrant le GAEC (groupement agricole d’exploitation en commun) familial de Sercus, en Flandre. A ...
Lire la suite

Michael Dumont, 26 ans, agriculteur d’aujourd’hui (1)

Michael Dumont, 26 ans, agriculteur d’aujourd’hui (1)

Par | 03 février 2009

C’est un métier sans RTT, aux revenus aléatoires et aux conditions de travail difficiles. A 26 ans, Michael Dumont a pourtant choisi la profession d’agriculteur en intégrant le GAEC (groupement agricole d’exploitation en commun) familial de Sercus, en Flandre. A ...
Lire la suite

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

LES + LUS