Archives pour la catégorie

Petit théâtre de Martine Aubry

Par | 11H32 | 18 mai 2011

Primaires socialistes : Le temps des renforts

En pleine tourmente DSK, on parle déjà d'un ticket Aubry/Fabius. La première à l'Elysée, le second de retour à Matignon. C'est vrai qu'il faudra au moins être deux pour espérer bousculer le Sarko sortant, qui prépare son come-back
...
0 Commentaire | Lire cet article

Par | 11H32 | 18 mai 2011

Primaires socialistes : Le temps des renforts

En pleine tourmente DSK, on parle déjà d'un ticket Aubry/Fabius. La première à l'Elysée, le second de retour à Matignon. C'est vrai qu'il faudra au moins être deux pour espérer bousculer le Sarko sortant, qui prépare son come-back
...
0 Commentaire | Lire cet article

Par | 16H45 | 17 mai 2011

Affaire DSK : Une victime non présumée

Si, si, il faut considérer la victime présumée dans la triste affaire DSK. Cette femme de chambre afro-américaine qui a peut-être subi
...
3 Commentaires | Lire cet article

Par | 16H45 | 17 mai 2011

Affaire DSK : Une victime non présumée

Si, si, il faut considérer la victime présumée dans la triste affaire DSK. Cette femme de chambre afro-américaine qui a peut-être subi
...
3 Commentaires | Lire cet article

Par | 11H28 | 17 mai 2011

Carla enceinte : L’anti-DSK est né

Sarkozy est-il réélu ? Peut-être pas, bien sûr, tant les choses peuvent rebondir d'ici onze mois. Mais il vient de prendre un avantage. Deux en fait.
...
1 Commentaire | Lire cet article

Par | 11H28 | 17 mai 2011

Carla enceinte : L’anti-DSK est né

Sarkozy est-il réélu ? Peut-être pas, bien sûr, tant les choses peuvent rebondir d'ici onze mois. Mais il vient de prendre un avantage. Deux en fait.
...
1 Commentaire | Lire cet article

Par | 11H00 | 15 mai 2011

DSK : Un coup du tonnerre

Enorme. Que dire ? Bien plus grave qu'un Clinton et les stagiaires peu farouches de la Maison-Blanche, aussi glauque que l'affaire Markovic
...
1 Commentaire | Lire cet article

Par | 11H00 | 15 mai 2011

DSK : Un coup du tonnerre

Enorme. Que dire ? Bien plus grave qu'un Clinton et les stagiaires peu farouches de la Maison-Blanche, aussi glauque que l'affaire Markovic
...
1 Commentaire | Lire cet article

Par | 09H49 | 13 mai 2011

Paroles verbales

Lu dans Le Point Spécial Lille. Titine de Fer ne briguera pas de circonscription législative en 2012. Pour respecter son propre credo
...
0 Commentaire | Lire cet article

Par | 09H49 | 13 mai 2011

Paroles verbales

Lu dans Le Point Spécial Lille. Titine de Fer ne briguera pas de circonscription législative en 2012. Pour respecter son propre credo
...
0 Commentaire | Lire cet article

Par | 19H55 | 11 mai 2011

La taca tac tiqu’ de Titine

Martine Aubry, qui aurait définitivement renoncé à la présidentielle, souffle le chaud et le froid sur sa candidature à la primaire socialiste. Un cadre du PS à Paris m’explique que la première secrétaire veut border les ambitions des candidats présumés sur l’aile gauche du parti, tel Benoît Hamon par exemple, et museler toute affirmation d’une personnalité de cette obédience. Pour ce faire, Martine Aubry, qui a le soutien de l’aile gauche, irait jusqu’à se déclarer candidate – d’ici quelques semaines, en accord avec le calendrier – et se retirerait prudemment après que DSK ait officialisé ensuite la sienne. Un retrait organisé -mettons pendant la trève estivale – qui a l’avantage de contenir la multiplication des candidatures sur cette aile gauche jugée peu en phase avec l’opinion et dont l’expression est un handicap pour DSK. ” De toute façon, même en laissant planer le doute, elle empêche l’aile gauche de s’exprimer “. Resterait alors deux duellistes crédibles au sein d’une offre apurée : François Hollande et DSK. Lire cet article


...
3 Commentaires | Lire cet article

Par | 19H55 | 11 mai 2011

La taca tac tiqu’ de Titine

Martine Aubry, qui aurait définitivement renoncé à la présidentielle, souffle le chaud et le froid sur sa candidature à la primaire socialiste. Un cadre du PS à Paris m’explique que la première secrétaire veut border les ambitions des candidats présumés sur l’aile gauche du parti, tel Benoît Hamon par exemple, et museler toute affirmation d’une personnalité de cette obédience. Pour ce faire, Martine Aubry, qui a le soutien de l’aile gauche, irait jusqu’à se déclarer candidate – d’ici quelques semaines, en accord avec le calendrier – et se retirerait prudemment après que DSK ait officialisé ensuite la sienne. Un retrait organisé -mettons pendant la trève estivale – qui a l’avantage de contenir la multiplication des candidatures sur cette aile gauche jugée peu en phase avec l’opinion et dont l’expression est un handicap pour DSK. ” De toute façon, même en laissant planer le doute, elle empêche l’aile gauche de s’exprimer “. Resterait alors deux duellistes crédibles au sein d’une offre apurée : François Hollande et DSK. Lire cet article


...
3 Commentaires | Lire cet article