L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Gouvernement départemental

Nord : Le conseil départemental braque le projecteur sur les aides aux communes et l’insertion

Textos Par | 13 décembre 2022

2023 est déjà commencée. Avant Noël, les élus ont chargé leur hotte d’aides aux communes. L’opposition ne fait pas de cadeau. Pas de trêve.

Aide départementale aux villes et bourgs. En décidant 64 millions d’euros, pour la seule année 2023 (300 millions sur la mandature), et une avance jusqu’à 70 % sur l’acompte, le Nord espère faire mieux que le quota de 400 dossiers en 2022. Assortis du « bonus » Nord Durable, entre 5 et 15 %, de la subvention L’actualité commande la mise en place d’une ADVB « énergie » jusqu’à 50 % de l’investissement (chaudière, panneaux photovoltaïques et même hydroélectricité) . L’enveloppe de 2 millions d’euros sera certainement revalorisée. Le groupe EE-LV/Generation.s s’abstient et regrette l’absence d’une ADVB « eau ».  » Le département du Nord devrait porter une vision stratégique basée sur l’adaptation au changement climatique et le solidarité territoriale« , déplore Anne Mikolajczak. La date-limite du dépôt des dossiers est fixée au 31 mars selon le calendrier expliqué par Nicolas Siegler, vice président en charge de l’aménagement du territoire et du canal Seine Nord.

Réussir sans attendre. C’est l’un des grands chantiers du département. L’opération de coaching a concerné 15859 personnes en difficulté. Parmi elles, 8873 se sont rendues à la séance de coaching.  » 1489 promesses d’emploi, 335 personnes en formation…ceux qui peuvent travailler travaillent…Nous ne sommes pas un distributeur de billets », égrène Christian Poiret. Le dispositif nordiste, peut-être original en France, pourrait même faire des émules. Au sein du groupe majoritaire de l’assemblée des départements de France, des échanges et des visites sont organisées. Au Nord.

Chambre régionale des comptes. Parmi les recommandations de la CRC récemment transmises, la création d’une politique commune avec le conseil régional des Hauts-de-France dans le domaine de l’économie sociale et solidaire. puis la loi NOTRE, les départements n’ont plus la compétence économique. Une délibération-cadre est donc nécessaire.

Déontologie. Le recrutement du déontologue est toujours en suspens alors que la charte a été adoptée (notre article). Un premier profil de magistrat financier avait été approché mais le délai de latence n’était pas suffisant depuis la retraite de l’intéressé.

Deux sujets qui fâchent. Pour favoriser la promotion interne, l’assemblée a voté une convention de formations avec l’EDHEC et Science Po Lille. Problème pour Charles Beauchamp qui pointe la dfférence de niveau des engagements, 346 000 euros contre 192 000 euros alors que les frais de scolarité varient du simple au quadruple. « L’ EDHEC est un établissement où la sélectivité financière et sociale des étudiants et prégnantela plus value de l’EDHEC ne saute pas aux yeux » Importer ainsi les normes de gestion du secteur privé ressemble à une provocation selon le président du groupe communiste. L’élue écologiste Céline Scavennec réclame un module de prévention des risques de conflit d’intérêt. Le socialiste Dider Manier rappelle la pertinence des organismes de formation publics (l’Institut régional d’administration, CNFPT,…). Vice-président aux ressources humaines, Jean-Luc Detavernier sait que les collectivités ont un problème de managers et de promotion interne. Cette dernière permet de contourner le coûteux recours aux chasseurs de tête.

Flamme olympique. Opposés au principe puisque plusieurs départements (Creuse, Indre-et-Loire, Vosges,…) ne participent pas à l’opération, les écologistes votent contre et se demandent pourquoi les 180 000 euros du passage de la flamme olympique ne sont pas affectés au budget communication de l’institution plutôt qu’au budget sport comme l’analyse le conseiller d’Anzin François-Michel Bernard (groupe socialiste, radical et citoyen). Et puis le passage de la flamme génère d’autres dépenses d’animation sur son itinéraire. Ce qui n’empêche pas le conseil départemental du Nord de prévoir une grande soirée foot à Gayant Expo à Douai dimanche prochain si…Si quoi ?

Politique.  » Bientôt les sénatoriales ?« , s’étonnaient certains élus en commentaire de leurs interventions. En septembre prochain, le renouvellement de la Haute Chambre est dans toutes les têtes surtout celle des conseillers départementaux, en prise directe avec le corps électoral. C’est la tentation du clientèlisme et de la politique du guichet qui rôdent. Moins évasif, et en petit comité, Christian Poiret a livré son analyse des jeux politiques à l’oeuvre.  » Les partis ne pèsent plus rien. Ma mission est de ne pas faire rentrer le « Front » national au département. (NDLR : son homologue du Pas de Calais compte huit conseillers départementaux du Rassemblement national dont la finaliste à la présidentielle, Marine Le Pen). Sur la nouvelle présidence des Républicains : « Quand Eric Ciotti dit qu’il préfère voter Zemmour au deuxième tour (il fait la grimace)…moi je suis non-inscrit divers droite et j’ai soutenu Xavier Bertrand pendant la primaire à droite (NDLR : il y a tout juste un an).

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

NOTRE DOSSIER LÉGISLATIVES 2022

INFORMATIONS ESSENTIELLES, STRATEGIES, ANECDOTES, DÉCRYPTAGES, PORTRAITS, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES DES DERNIERES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus