L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Un flibustier refait surface

Hugues Mulliez a mis le cap sur l’Afrique

Lu, vu, entendu Par | 07 septembre 2022

Il y a dix ans, DailyNord tenait en haleine ses lecteurs sur les affaires de Hughes Mulliez, fondateur de l’enseigne Surcouf, disparue fin 2012. Nos nombreuses révélations avaient nourri le feuilleton d’un des membres de la famille Mulliez (ICI). Depuis trois ans, il mijote son retour.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Bonjour ,

Vous êtes bien connecté à DailyNord, mais votre a expiré le .

N'hésitez pas à le renouveler pour avoir à nouveau accès à notre contenu payant.

Je renouvelle mon abonnement

C’est notre confrère le Monde qui a retrouvé sa trace en…Afrique. Après une longue séquence de résilience, il vient de rebondir à l’âge de 47 ans à la tête d’une entreprise de télécoms et de téléphonie mobile et prévoit déjà 300 millions d’euros de chiffre d’affaires pour l’année prochaine. Telecel group mise sur le concept de portefeuille électronique pour s’imposer sur le continent, depuis une base commerciale et opérationnelle en Centrafrique. Il s’est associé avec des actionnaires locaux pour ouvrir des pistes de développement au Ghana, en Mauritanie, au Sénégal,…. Et tourne la page de son premier associé, Laurent Foucher, ex-diplomate grand connaisseur des réseaux africains, et qui fait l’objet d’une poursuite en Suisse pour abus de confiance et blanchiment présumé (selon Mediapart) pour son rôle d’intermédiaire dans l’attribution d’un prêt de 8 millions d’euros accordé au Rassemblement national en 2018. Quoi qu’il en soit, son nouveau business n’a rien à voir avec l’association familiale Mulliez – il est un des – nombreux – petits-neveux de Gérard Mulliez, le chef du clan et le fils de feu Stéphane Mulliez, le fondateur de Picwic. Il avait racheté Surcouf en 2009 et l’avait fusionné avec sa propre enseigne de distribution informatique Youg’s (Hughes ?) créée dix ans auparavant.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus