L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

UKRAINE

Guerre en Ukraine : quand les Hauts-de-France accueillent les réfugiés

Réalités Par | 03 mai 2022


Le 16 mars dernier, Martine Aubry, la maire de Lille, annonçait l’accueil de 400 Ukrainiens dans la métropole. Un mois et demi plus tard, et alors que le conflit continue de faire rage, l’exode des Ukrainiens vers la France est massif. Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, ils sont 45 000 à être passés par la France depuis le 24 février. DailyNord est allé à la rencontre de quelques-uns de ces réfugiés ukrainiens, et de ceux qui les ont accueillis. 

Il est un peu plus de 13 heures ce jeudi d’avril lorsque nous retrouvons Cécile à la gare de Seclin. Depuis une semaine, elle et sa famille accueillent Yuliia et son fils, Vova, tout droit venus d’Ukraine. Le matin, Vova continue de suivre ses cours à distance. Mais la classe finit à 14 heures. Alors, pour l’occuper et lui changer les idées, « on a tout de suite voulu l’inscrire à une activité qui lui fait plaisir » raconte Cécile. Ce sera donc stage de foot – et cet après-midi-là, c’est sortie à la piscine pour le groupe d’ados. Pour Yuliia, sa mère, « mon fils aime vraiment la vie ici, il a déjà plein de potes, il ne veut même pas retourner en Ukraine ». Un petit bonheur pour Cécile, qui n’a pas hésité longtemps avant de proposer de libérer le deuxième étage de sa maison pour accueillir des réfugiés ukrainiens : « Nous nous étions inscrits auprès de la ville de Lille, mais nous n’avions pas été recontactés. Un jour, j’ai vu passer un post Facebook, j’ai répondu que j’avais de la place pour loger plusieurs personnes. » raconte-t-elle.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Bonjour ,

Vous êtes bien connecté à DailyNord, mais votre a expiré le .

N'hésitez pas à le renouveler pour avoir à nouveau accès à notre contenu payant.

Je renouvelle mon abonnement


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus