L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Missive-missile

Lille-Lesquin : le préfet force la main des maires

Textos Par | 08 avril 2022


Les maires qui contestent le projet d’extension et d’agrandissement de l’aéroport de Lille-Lesquin ont eu un haut-le coeur à la lecture du

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Bonjour ,

Vous êtes bien connecté à DailyNord, mais votre a expiré le .

N'hésitez pas à le renouveler pour avoir à nouveau accès à notre contenu payant.

Je renouvelle mon abonnement

courrier signé du préfet Georges-François Leclerc. Ce dernier demande aux édiles réunis dans le SIVOM Grand sud de Lille dédié à la vigilance contre les nuisances engendrées par le grand équipement aéroportuaire de se mettre en conformité avec les lois qui réorganisent la carte des intercommunalités. En effet, selon l’Etat, il y a un chevauchement des compétences du SIVOM avec celles de la Métropole européenne de Lille, pilote du projet d’extension.  » Erreur manifeste d’appréciation« , objecte-t-on chez les maires, qui rappellent les statuts de leur intercommunalité dédiée à la lutte contre toutes les nuisances liées à l’exploitation de l’aéroport (circulation, atteinte à la ressource en eau, pollution,…). En cas d’enlisement des procédures, un recours devant la justice administrative est théoriquement possible.

Un projet dont l’enquête publique s’achève et qui a provoqué des manifestations de riverains, arc-boutés contre les nuisances prévisibles liées à une augmentation du trafic aérien (notre article). Selon le raisonnement du représentant de l’Etat, 18 communes appartenant à la MEL sur les 33 qui composent le SIVOM – 110 000 habitants – doivent le quitter dans un délai de deux semaines. L’opération ressemble à une injonction.  » Le SIVOM existe depuis une vingtaine d’années. La MEL en tant que tel depuis 7 ans. On se réveille sept ans après « . Car le calendrier fixé par le préfet interpelle les communes-membres. De fait, l’affaiblissement politique de leur intercommunalité aboutit à déplacer le centre de décision à la MEL. Qui a logiquement délibéré en faveur du projet (notre article).

Mais la missive préfectorale a refroidi les élus qui ressentent une forme de pression du pouvoir central et certains n’hésitent pas à évoquer une sorte d’autoritarisme administratif. A la dernière conférence des maires de la Métropole européenne de Lille ce mardi 5 avril, le préfet est venu expliquer le dispositif d’accueil des déplacés ukrainiens (il avait fait de même au conseil départemental du Nord, (notre article), s’autorisant à la grande surprise de ses auditeurs quelques libertés de langage telles que « …mon gouvernement... ».  » Après avoir rappelé qu’il était tenu par son devoir de réserve en période électorale, il a passé son temps à tresser les louanges de son ministre« . Un certain Gérald Darmanin, impliqué dans la campagne présidentielle et celles des législatives.


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus