L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

SUR LES PLANCHES

501 Blues de retour sur scène : « Si on nous avait dit que nous allions rejouer 20 ans plus tard… »

Petite histoire Par | 28 avril 2022


Ce jeudi soir, les cinq comédiennes de 501 Blues, ex-ouvrières de l’usine Levis-Strauss de La Bassée, remontent sur scène à Hénin-Beaumont, deux décennies après leur première tournée. DailyNord a assisté aux ultimes répétitions.

La pièce 501 Blues est jouée au théâtre de L’Escapade ce jeudi 28 avril © Daily Nord

Pour Thérèse Flouquet, Catherine Routier, Dominique Bourdeauducq, Brigitte Nowak et Patricia Hugot, l’heure est aux dernières répétitions, ce mercredi 27 avril. Bruno Lajara, le metteur en scène, peaufine les derniers arrangements. Sur scène, la bonne humeur et quelques fous rires sont au rendez-vous. Mais le sérieux est de mise. Car l’histoire de la pièce de théâtre 501 Blues, c’est d’abord celle d’un drame social. Celui de La Bassée, le 12 mars 1999. Du jour au lendemain, l’usine Levis-Strauss délocalise. 541 ouvrières et ouvriers sont laissées sur le carreau. Les mois de lutte, de médiatisation et même d’occupation de l’usine n’y changeront rien. Levi’s s’envole vers la Turquie, les ouvrières restent. Désemparées et sans travail. Bruno Lajara, alors jeune metteur en scène parisien, est touché par cette histoire. Et c’est ainsi que nait en 2001 le spectacle 501 Blues, lors d’ateliers d’écriture. Un succès : quatre années de tournée, plus de 80 représentations emmenant la petite troupe jusqu’au Festival d’Avignon, et même jusqu’en Italie.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Bonjour ,

Vous êtes bien connecté à DailyNord, mais votre a expiré le .

N'hésitez pas à le renouveler pour avoir à nouveau accès à notre contenu payant.

Je renouvelle mon abonnement


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus