L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Accueil des Ukrainiens

Nord : Le préfet s’invite chez les conseillers départementaux

DailyUne | Textos Par | 22 mars 2022


Fait rare en période exceptionnelle, le représentant de l’Etat est venu « plancher » devant les élus du département du Nord pour expliquer et régler le dispositif d’accueil des déplacés ukrainiens. Anecdote : il a demandé à son ministre de tutelle,

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Bonjour ,

Vous êtes bien connecté à DailyNord, mais votre a expiré le .

N'hésitez pas à le renouveler pour avoir à nouveau accès à notre contenu payant.

Je renouvelle mon abonnement

un certain Gérald Darmanin, l’autorisation de s’exprimer à huis clos. Un ministre lui-même élu départemental et très impliqué dans les campagnes électorales qui battent leur plein – présent hier en première journée mais pas ce jour. L’intervention du préfet Georges-François Leclerc, et du secrétaire général de la préfecture, Simon Fetet, ne sera pas retransmise sur les réseaux sociaux. La vertu républicaine a ses raisons. Et la tragédie qui frappe l’Ukraine commande un tel dialogue puisque l’Etat et les collectivités sont parties prenantes du devoir humanitaire. Dans le sillage des décisions du président de la république, George-François Leclerc a déroulé le fil du dispositif – il a écrit le 11 mars dernier aux maires du département. et la Croix-Rouge fait office d’intermédiaire.

Le concept de protection temporaire – différent de la demande d’asile – a été forgé par les services de l’Etat, ministère de l’Intérieur en tête. Pour en bénéficier, les personnes déplacées doivent s’enregistrer en préfecture. Une centaine l’ont fait et le représentant de l’Etat annonce une capacité de 250 dossiers par semaine. Selon les estimations près d’un millier d’Ukrainiens seraient arrivés dans le département.

Le statut en question, accordé pour six mois renouvelables- donne accès aux soins, aux APL, au droit de travailler, au droit à la scolarisation. Précision apportée par celui qui fut en poste dans les Alpes-maritimes, le Nord n’est pas le département de France le plus concerné par le statut patrimonial des oligarques russes. L’organisme de logement social du département, Partenord, met à disposition une centaine de logements et les autres collectivités et municipalités dressent l’inventaire de leurs possibilités. A charge de ne pas gêner les opérations de l’agence nationale de rénovation urbaine et celles en cours dans les zones « tendues ». «  Pas question de mettre en concurrence les programmes et les publics concernés« . Et de rappeler que 75 000 foyers du département sont en attente d’un logement social ou d’un relogement. D’où le critère d’une vacance d’au moins 45 jours pour pouvoir proposer un logement d’accueil. Trois « sas » – entendez, centre d’accueil et d’orientation des personnes déplacées – sont effectifs, Tourcoing, Bouvines, Saint-Pol-sur-Mer.

La séance était consacrée à l’examen du budget primitif du département. Le président Christian Poiret et le vice-président aux finances Loic Cathelain, affichaient leur satisfaction devant les bons indices de gestion et le retour des capacités d’investissement dans un budget « ambitieux, responsable et sérieux ». L’objectif d’un volant de 400 millions d’euros de budget d’investissement au terme du mandat est donc plausible – contre 337 millions cette année, soit une augmentation de 12% et un doublement en cinq ans. La culture de la recette porte donc ses fruits et la stabilisation des dépenses autorise les initiatives. Ainsi la lutte contre la pauvreté et le retour à l’emploi des allocataires du RSA dont le nombre devrait encore diminuer avec la mise en place de coachs dédiés.  » Un jour le budget sera voté à l’unanimité« , souriait celui qui a redressé les comptes. Mais le groupe EE-LVGéneration.s votera contre.


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus