L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

ILS EN PARLENT

Les entendeurs de voix

Réalités Par | 20 décembre 2021

À Ronchin, dans les locaux du groupe d’entraide mutuelle (GEM), une structure associative accueillant des personnes souffrant de troubles psychiques ou cognitifs, un groupe de parole réunit un public assez original : les entendeurs de voix. Diagnostiqués schizophrènes ou bipolaires, ils se revendiquent comme tels pour arracher cette étiquette de « fou » qui leur colle à la peau. Une forme de thérapie qui, pour eux, fonctionne bien mieux que les traitements médicaux. 

« Jette-toi par la fenêtre, tu n’es qu’un moins-que-rien« . Didier se réveille brusquement. Dans son sommeil, des voix lui ont intimé l’ordre de passer à l’acte. Un simple cauchemar ? Pas tout à fait. Ces voix, il les entend également éveillé, presque quotidiennement. À tel point, qu’il a échafaudé un stratagème pour les faire taire. « Quand c’est comme ça, je mets un drap sur les fenêtres pour occulter le jour. Ensuite, j’attends que ça passe ». Pour le commun des mortels, le récit de Didier a de quoi interloquer. Et pourtant, dans les locaux du Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM), niché dans une petite rue discrète de Ronchin, en banlieue lilloise, personne autour de la table ne sourcille. L’histoire de Didier fait parfois écho à celle des participants, réunis dans un groupe de parole, au sein duquel, tous partagent ce point commun : ils entendent des voix.

Supplice intérieur

Si une grande majorité des participants à ce groupe de parole souffre de problèmes psychiatriques (schizophrénie, bipolarité…), souvent à la suite d’un traumatisme, eux, refusent qu’on leur colle une étiquette de « fou ».

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Bonjour ,

Vous êtes bien connecté à DailyNord, mais votre a expiré le .

N'hésitez pas à le renouveler pour avoir à nouveau accès à notre contenu payant.

Je renouvelle mon abonnement

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus