L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

RSA et Sambre-Avesnois

Le Conseil départemental du Nord élève le débat philosophique

Textos Par | 23 novembre 2021

C’était presque un débat de pensées. Entre la décroissance et la croissance. La responsabilité et la solidarité. Le dossier de la recentralisation du RSA est de nouveau sur la table à l’occasion de la séance plénière du conseil départemental. A droite, et dans le sillage du volontarisme du président Christian Poiret sur le sujet, , les partisans du retour à l’emploi quoiqu’il en coûte, Doriane Bécue, première vice-présidente et Paul Christophe, le patron de la majorité Union pour le Nord. A gauche côté écolo, la lutte contre l’injustice et la solidarité. Ces derniers veulent consacrer la marge de manoeuvre aux actions sociales, plaident pour l’expérimentation, ne veulent plus faire « peser sur le contribuable local une dépense de solidarité nationale », comme l’explique Laurent Périn, et leur motion sera rejetée.
Les socialistes se détournent franchement de l’expérimentation proposée par le gouvernement et acceptée par leurs collègues de la Seine-Saint-Denis. « Ils se trompent« , lance Didier Manier, ancien président du conseil général, qui rappelle l’implication des départements dans la lutte pour l’insertion.  » Ils seront les dindons de la farce » craint Roger Vicot, qui pointe le rôle recentralisateur de l’Etat. Avec le coaching personnalisé (4 millions d’euros pour les trois prochaines années), Pierre-Michel Bernard, craint que l’institution ne « devienne un simple doublon de Pole Emploi« .
Idem pour le déploiement de quelque 500 panneaux publicitaires. Pas question d’inciter à la « consommation à outrance« , pour Maël Guiziou du groupe EE-LV. Les 50 panneaux digitaux mobilisent beaucoup d’énergie. Pollutions « visuelles et lumineuses », panneaux trop grands et mal placés. Même écho chez la socialiste Valérie Conseil qui propose de sanctuariser les périmètres des écoles et de certains lieux patrimoniaux. Et souhaite un vrai débat sur les campagnes institutionnelles.

Le Fond départemental d’investissement – 300 000 euros – était une forme de prérogative réservée au président. Il sera désormais reversé avec les actions d’intérêt local dont l’enveloppe atteint 2,5 millions d’euros.  » Le FDI c’est l’AIL du président« , avait répondu Max-André Pick, alors vice-président aux finances en commission des finances en septembre dernier à une question du groupe EE/LV/Géneration.s qui souhaite transformer le dit fond en budget participatif et craint les « dérives clientèlistes », pointe Stéphanie Bocquet. L’idée a donc fait la moitié du chemin.

PACTE Sambre Avesnois Thiérache. Un territoire sous les feux de l’actualité avec la visite tout juste achevée d’Emmanuel Macron dans le bassin de la Sambre. Mais le doublement de la RN2 pour désenclaver le secteur de la Sambre fait tiquer les écologistes qui s’abstiennent – le tracé passe par un parc naturel régional -, ce qui fait tiquer Bernard Baudoux le maire communiste d’Aulnoye-Aymeries qui milite pour le développement économique afin de « combattre les extrémismes ». Christian Poiret s’est félicité des 4180 allocataires du RSA sur le territoire convoqués et coachés. Rappelant au passage que le nombre d’allocataires dans le département a baissé depuis 2015 pour descendre sous la barre symbolique des cent mille avec 96 053 personnes contre 116 000. Mais aux effets macroéconomiques du retour à l’activité post-crise sanitaire et aux illusions satistiques des radiations. Presque une question philosophique.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus