L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

TOURISME APRÈS COVID-19

Loïc Trinel, directeur de l’Office de tourisme de Roubaix : “Cet été, la crise sanitaire peut mettre la métropole dans les radars”

Réflexions Par | 15 juin 2020

Le monde touristique et culturel doit s’adapter à la nouvelle donne. Après le musée de Boulogne-sur-Mer (relire notre article) et l’entretien avec Frédéric Leturque, président du Comité régional du tourisme, zoom sur l’Office de tourisme de Roubaix qui, suite à la crise sanitaire du Covid-19, propose de nouvelles formes de balades. Mais pas seulement. Quelques questions à Loïc Trinel, son directeur.

À Roubaix, le street art fait partie des nouvelles visites libres concoctées par l’Office de tourisme. Photo : DailyNord.

DailyNord : Vous avez mis en place une dizaine de circuits de visites libres de Roubaix et Croix. Les parcours et étapes sont disponibles sur internet. N’est-ce pas une forme de concurrence à vos visites guidées ?

Loïc Trinel : L’objectif n’est pas d’être en concurrence avec nos visites guidées et d’enlever du travail à nos guides. Ces propositions sont des condensés de visites. Libres, souvent plus longues en distance (certaines font 11 kilomètres), elles permettent de découvrir la ville  sur les thème de l’Art Déco, du street art, du passé textile. Nous les avons développées dans le cadre de la crise sanitaire quand l’on a compris que l’été serait propice à un tourisme plus local. Les études estiment que les Français se déplaceront dans un rayon de deux cents à trois cents kilomètres. Nous cherchions une manière de découvrir Roubaix librement. Mais encore une fois, la visite guidée traditionnelle est beaucoup plus riche, d’autant qu’il y a cette interaction avec le guide…

Revoir le statut des vacataires

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture