L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

ENTRETIEN

Frédéric Leturque : “La séquence Covid-19 donne encore plus de valeur au mandat de maire”

Réflexions Par | 09 juin 2020

Comment le maire de la Préfecture du Pas-de-Calais, Arras, a-t-il vécu cette crise sanitaire ? Et comment le président du Comité régional du tourisme envisage-t-il l’été en Hauts-de-France ? Ça tombe plutôt bien, Frédéric Leturque porte les deux casquettes. Interview.

Frédéric Leturque dans son bureau de maire d’Arras. Photo archives DailyNord.

DailyNord : Comment un maire, de surcroit celui de la Préfecture du Pas-de-Calais, a-t-il vécu cette crise sanitaire exceptionnelle ?

Frédéric Leturque : C’est unique de vivre ça… Nous étions dans une campagne électorale, dans le contexte sanitaire que l’on connaît. Le dimanche soir, je suis réélu, mais il n’y pas de place pour la joie, il faut tout de suite tenir des propos graves. Et dès le lendemain, reprendre les rênes de la mairie depuis mon domicile, tout en restant très proche des équipes. Fort heureusement, nous avions travaillé à un plan de continuité de service au préalable, donc nous étions prêts pour le 17 mars. Je n’avais jamais fait de visioconférence depuis la mairie, désormais j’en suis à quatre par jour !

DailyNord : L’impossibilité d’installer les élus du 15 mars dans la foulée a-t-elle eu un impact ?

Frédéric Leturque : C’était un défi. Il fallait travailler avec les élus en place depuis 2014, donc encore en poste, mais aussi d’accueillir et impliquer les nouveaux membres du conseil municipal, qui auraient dû être installés en mars. En fait, je me suis retrouvé à animer deux conseils municipaux ! Idem dans mes relations avec l’opposition : j’avais des liens à la fois avec l’opposition de 2014 et celle de 2020.

DailyNord : Et avec les Arrageois, comment organiser un lien en période de confinement ?

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture