L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Mauvais esprit

Trois preuves que Xavier Bertrand n’a absolument pas fait de politique pendant la crise sanitaire

Rebrousse-poil Par | 27 mai 2020

Mardi, le président de la région des Hauts-de-France s’est ému de ne pas avoir été invité aux annonces du chef de l’Etat sur la filière automobile à Etaples. Une décision jupitéro-macronienne particulièrement inélégante notions-nous (il n’était d’ailleurs pas le seul : le sénateur du Pas de Calais, ex-maire de Merlimont, Jean-François Rapin, proche du président, a également été mis sur la touche). N’empêche que Xavier Bertrand, jamais en retard d’un coup de com’, a décidé d’en rajouter en reprochant au président de la République de faire de la politique en temps de crise. Sous-entendu, lui ne fait pas de politique dans un tel contexte. C’est bien vrai. La preuve par trois.

Les tribunes, c’était pour entretenir son flow d’écrivain

Une tribune sur la culture dans Le Point par-ci, une autre sur les restaurants dans Le Figaro par là, une troisième sur De Gaulle dans le Journal du dimanche qui filait la parabole avec un chef d’Etat en temps de crise, depuis le 15 mars, Xavier Bertrand a beaucoup écrit, s’exprimant sur des domaines variés, régaliens, un peu plus comme un leader national que comme un chef de collectivité régionale d’ailleurs. Mais ça, ce n’était absolument pas de la politique, messieurs, dames, vous n’avez rien compris. Privé d’inaugurations en tout genre – et des deux tranches de filet de dinde enfilées vite fait dans la voiture pour ne pas craquer devant les petits fours -, Xavier Bertrand se sacrifiait peut-être juste à quelques exercices d’écriture pour entretenir sa plume. Un entraînement en prévision de son prochain livre qui paraîtra à la veille de la future présidentielle ?  Rien de politique à tout ça, mauvaises langues !

Le masque à Montcornet, c’était parce qu’il est hypocondriaque

 

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture