L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

IMMERSION PHOTOGRAPHIQUE

Chez les libraires lillois, la survie se joue maintenant

Réalités Par | 25 mai 2020

Samedi 14 mars, à 20h. Le gouvernement annonce la fermeture de tous les « lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays ».  Une catastrophe pour les librairies,  commerces à faible rentabilité. Pendant le confinement, à Lille, la vingtaine d’enseignes indépendantes s’organise, maintient le lien avec ses clients sur les réseaux sociaux via des lectures, des conseils, des vidéos…  A partir de mi-avril, le « pick & collect », les livraisons à domicile ou encore les « box littéraires » leur donne une première bouffée d’oxygène avant la réouverture le 11 mai. 

Alors qu’un collectif de 625 auteurs, éditeurs et libraires, vient tout juste de publier une tribune dans Le Monde, pour demander à Emmanuel Macron un plan de relance pour la filière, DailyNord s’est intéressé aux librairies lilloises. Comment fonctionnent-elles désormais à l’heure de la distanciation sociale et du gel hydro-alcoolique ? Comment envisagent-elles l’avenir ? De l’Affranchie à la Lison en passant par la Chouette Librairie, sans oublier une incursion chez le géant Furet du Nord, reportage photographique dans quatre librairies lilloises à l’heure du déconfinement.  

Retrouvez également à la fin du reportage l’interview de Nolwenn Vandestien, déléguée de Libr’Aire (association des libraires indépendants des Hauts-de-France). 

Textes et photos : Edouard Bride (Hans Lucas).

 

L’Affranchie, place Sébastopol

A l’Affranchie, comme dans les autres librairies de la ville, tout est mis en place pour garantir la sécurité des clients : sens de circulation, gel hydro-alcoolique, respect des distances, balisage au sol, désinfection toutes les deux heures, port du masque obligatoire et neuf personnes à la fois dans le magasin.

 

En avril, l’Affranchie crée un site « confinement-made » et lance les « box littéraires » (féministes, théâtrales, poétiques ou junior). Une sélection surprise, imaginée par la gérante Soazic Courbet, et livrée à domicile (à vélo !), par la Poste ou à retirer en magasin. Un succès, porté par un élan de soutien pour la librairie de la place Sébastopol : « Grâce aux box, nous avons payé les charges du mois d’avril. Ça a sauvé les meubles. Nous faisons tout ce que nous pouvons, mais je ne peux pas promettre que nous serons encore là très longtemps. Tout se joue maintenant ». L’Affranchie a rouvert ses portes le 14 mai, avec un employé encore en chômage partiel. Elle est pour l’instant ouverte de 14h30 à 19H30, du mardi au samedi.

La Chouette Librairie, rue de l’Hôpital Militaire

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture