L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

SUR ÉCRAN

Quinze films nordistes pour passer le confinement

Petite histoire Par | 15 avril 2020

A l’heure où le confinement est officiellement prolongé jusqu’au 11 mai, vous êtes peut-être en manque d’idées pour vos après-midis ou soirées cinéma. DailyNord vous propose une sélection de quinze films tournés dans la région à voir ou revoir.

Sélection initialement publiée en 2016. À découvrir également, notre sélection de livres nordistes à lire pendant le confinement : avant 1950 ici, après 1950 là.

Bienvenue chez les Ch’tis (2007). A tout seigneur, tout honneur. Le film qui a redoré le blason de la région a naturellement été tourné à Bergues – mais aussi à Lille notamment la fameuse scène du café Chez Morel en plein centre de la ville – et revisite beaucoup de clichés qui pèsent sur nos territoires. Avec le natif d’Armentières Dany Boon, Kad Mérad, Anne Marivin et le regretté Michel Galabru.

L’Aveu (1970). Les places d’Arras, si MittelEuropa, servirent à Costa-Gavras pour une des scènes mémorables du film qui dénonce le totalitarisme qui sévissait en Europe de l’Est. Quand Yves Montand retrouve son tortionnaire. Une brillante adaptation du roman à peine romancé d’Arthur London.

Sous le soleil de Satan (1987). L’inclassable Maurice Pialat avait adapté la grande oeuvre de Georges Bernanos en respectant fidèlement le décor de l’auteur, ce Pas de Calais de l’entre-deux guerres en proie à tous les tourments métaphysiques. Propriétés agricoles et rurales du coin avaient accueilli Sandrine Bonnaire et Gérard Depardieu pour une Palme d’Or. Nous sommes tous l’abbé Donissan, ce héros génialement médiocre et condamné à l’égarement sur le chemin de la sainteté. Impossible de ne pas citer le Journal d’un curé de campagne de Monsieur Robert Bresson (1951), tiré lui aussi d’une oeuvre de Bernanos décidément hanté par les mêmes thèmes, et tourné dans ce même Pas de Calais.

 

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Notre sélection est meilleure, non ? 😉

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture