L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Roman

Les livres avec Eulalie Par | 15H18 | 30 décembre 2019

Les femmes sont occupées, de Samira El Ayachi

Ça commence comme un lamento. Une femme est quittée par son compagnon. Leur fils en bas âge sur les bras, elle se heurte de plein fouet à la réalité du statut de mère célibataire. En permanence occupée, au sens d’assiégée, envahie par les contraintes extérieures, cernée par les diktats et pressions de la société, « seule, sale, finie ». Il faut gérer l’enfant, le ménage, les courses, une thèse à finir, une pièce de théâtre à monter, une machine à lancer. Elle n’a « pas beaucoup de patience. Pas beaucoup de sommeil. Pas beaucoup de rien », et surtout pas le luxe de pleurer. Car pleurer, c’est pour les riches, assène d’emblée Samira El Ayachi. Les femmes riches. « Les autres se retirent sur la pointe des pieds en riant doucement, et en s’excusant. »

On est loin du féminisme mordant d’une Virginie Despentes, façon King Kong Théorie. Avec Les femmes sont occupées, Samira El Ayachi fait de la mère célibataire (pauvre donc) une victime de la lutte des classes. Si c’est une réalité économique — une femme sur cinq en France est mère célibataire et en première ligne de la précarité —, on peut reprocher à l’auteur de choisir un peu facilement ce miroir grossissant d’une situation qui touche in fine beaucoup (la plupart ?) des mères actives. On la suit plutôt quand elle dénonce une insidieuse violence des institutions et des hommes qui renvoient sans cesse la femme à la sphère intime et ne valorisent pas encore assez sa place dans la société civile.

On rit des petites saynètes bien campées qui entrecoupent un récit anonyme à la 2e personne, suggérant une lecture jouée qui pourrait incarner ce récit militant s’achevant par une lueur d’espoir. La vie, la belle, la douce, finit toujours par s’incruster et c’est dans une bienveillante sororité qu’on finit par « fomenter de nouveaux rêves ».

Marie-Laure FRÉCHET

Les femmes sont occupées
Samira El Ayachi
Éditions de l’Aube
septembre 2019
176 pages – 20 €

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture

Bienvenue sur la page Les livres avec Eulalie, hébergée par DailyNord.

L'AR2L est une agence de coopération interprofessionnelle dédiée à la filière du livre, à la valorisation et au soutien à la création littéraire, ainsi qu'à la production éditoriale, à l'échelle régionale, nationale et internationale, dans la région Hauts-de-France. Plus d'infos sur Eulalie.fr, ar2l-hdf.fr , la page Facebook , le compte Twitter @ar2l

La page d'accueil des Livres avec Eulalie

A lire sur DailyNord

    L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

    Retrouvez toutes les définitions du petit dico décalé du Nord - Pas-De-Calais

    Le long de nos frontières disparues

    Retrouvez le très très grand format de DailyNord

    Commémorations de 14-18 : en fait-on trop ?

    14-18 SE CONJUGUE À TOUTES LES SAUCES CES TEMPS-CI. RETROUVEZ NOTRE ENQUÊTE.

    Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord