L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

RENOUVELLEMENT, VRAIMENT ?

En Marche vers les municipales : où sont les nouvelles têtes ?

Réflexions Par | 23 octobre 2019

On commence à y voir un peu plus clair sur le casting En Marche dans la région pour les Municipales. En guise de nouveau monde, voire de nouvelles têtes, on a parfois l’impression d’un bon recyclage en règle. Quand le parti majoritaire ne décide pas de soutenir plus ou moins ouvertement les maires sortants.

Guillaume Delbar juste avant les résultats des dernières municipales à Roubaix. Cette fois-ci, le maire sortant sera soutenu par LREM. Pratique pour le parti présidentiel qui, en cas de victoire, pourra communiquer sur les villes où il a laissé le champ libre à des élus Macron-compatibles. Photo archive DailyNord.

Violette Spillebout, Bernard Charles, Gilles Pargneaux, Dominique Bailly, Laurent Guyot, non, nous ne sommes pas en 2008, mais bien en 2019. Les quatre hommes sont des soutiens – certains seront sur la liste – de la première dans la course à l’élection municipale lilloise. Un appel aux bonnes volontés féminines est lançé et l’on promet un vrai renouvellement. Tout ce beau monde portait les couleurs socialistes il y a quelques années. Ce qui accrédite l’idée d’un tropisme de gauche de ce côté-ci de la métropole lilloise. Qui sera le prochain soutien, s’interroge un observateur perfide : Bernard Derosier ?

L’équipe Spillebout affiche quelques têtes connues. L’exemple lillois symbolise bien le mouvement LREM à l’approche des municipales dans la région. Alors que l’on aurait pu légitimement s’attendre à voir apparaître une flopée de nouveaux visages, dans le sillage du renouvellement opéré aux législatives 2017 (apparition d’élus comme Benoît Potterie, Jennifer de Temmerman, Brigitte Liso, etc.), le constat est bien plus nuancé en 2019.

Prise de risque minimum : soutenir les sortants

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Collaboratrice de Gerard Vignoble dont les prevarications ont fait les choux gras de la PQR , elle ose se représenter ?

    Tout ce petit monde a pour modèle Edgar Faure, inoxydable homme politique de la IVe et de la Ve à qui beaucoup reprochaient la versalité politique et dont l’aphorisme favori etait ” ce n’est pas la girouette qui change de sens, c’est le vent. ”. Joli sens de la répartie
    A noter qu’EF aura le genie de devenir ministre de l’Education Nationale après mai 68, un poste peu recherché si l’on peut dire; Il accordera l’autonomie aux universités, idée geniale de reforme qui fonctionnera pendant près de 40 ans….

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie