L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Il est élu le divin enfant

Les surprises des municipales : 1989, Borloo chamboule le jeu de quilles valenciennois

Petite histoire Par | 02 août 2019

Les candidats aux municipales ont tous un Borloo dans la tête. La prise surprise de Valenciennes est restée dans les annales électorales comme un modèle du genre. 1989. Une petite révolution est dans l’oeuf.

Jean-Louis Borloo est un exemple pour les candidats qui rêvent de dessouder la majorité en place. Capture d’écran Ina.fr

Ce fut un duel d’avocats. Le petit dauphin, c’est ainsi que l’on avait surnommé Olivier Marlière, heureux successeur de l’antédiluvien Pierre Carous, que l’on croyait pétri dans les limbes de la préhistoire politique. En 1989, la capitale du Hainaut est à un tournant de son histoire politique. Familier des tribunaux de commerce, devenu l’un des avocats les mieux payés de France, en 1987 Jean-Louis Borloo reprend à la barre des prétoires, le vieux club de football en déconfiture qui végète en deuxième division et applique les mêmes astuces des codes de loi que pour une entreprise en liquidation. Une USVA, rebaptisée ensuite Valenciennes football club, et qui tiendra la vedette dans un fameux match contre l’Olympique de Marseille quelques années plus tard, dont il tombera amoureux mais c’était aussi pour en faire un formidable tremplin politique. L’Equipe le surnomme presque affectueusement, l’avocat de la dépense…Le voilà aussi flanqué de la silhouette d’un Bernard Tapie, l’un des ses bons clients et amis, grand connaisseur des arcanes du foot-business. Et, dans les milieux sportifs où il se fait déjà un nom, on le surnomme tout naturellement le Tapie du Nord.

Nourrissait-il déjà l’ambition de défier la vieille dynastie de notables qui, selon ses propres dires : ” ces incompétents qui ont laissé filé 22 000 emplois sans rien faire, ces incapables qu’il faudrait mettre en taule…”.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie