L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

LES SURPRISES DES MUNICIPALES

Boulogne 1989, Jean Muselet ou le non-invité surprise

Petite histoire Par | 23 août 2019

Pour ce nouvel épisode de notre série sur les surprises des municipales dans la région, DailyNord prend la direction de Boulogne-sur-Mer, trente ans en arrière. En 1989, un certain Jean Muselet bouscule le jeu du port du pêche. 

Couverture d’un livre sorti juste après les élections municipales de 1989. Lire des extraits ici.

Peut-être l’épisode le plus surprenant de la vie politique municipale dans la région. L’élection de Jean Muselet coïncide avec celle d’un Robert Vigouroux à Marseille et d’un Jean-Louis Borloo à Valenciennes. Société civile certes, mais aussi divisions des camps traditionnels, bouillonnement des landerneaux respectifs, et erreurs tactiques des pouvoirs sortants. Dans la cité phocéenne, un prof de médecine subtilise la mairie à une équipe socialiste qui se rejoue les Atrides à la mode marseillaise. A Valenciennes, c’est un avocat parisien qui triomphe d’un camp sédimenté par le temps et l’ habitude. A Boulogne-sur-Mer, à l’autre bout de l’Hexagone et de la région, c’est un patron de supermarchés, à l’enseigne P.G, comme Prix Gros, qui s’impose au terme d’un scrutin original comme souvent dans le plus grand port de pêche français.

Gourou du super

Jean Muselet est un chef d’entreprise adoré de ses salariés. Avec un millier de collaborateurs dévoués, le plus souvent originaires de la côte et de la commune, pour un chiffre d’affaires qui avoisinera le milliard de francs, il sait qu’il dispose d’une caisse de résonance unique qui porte haut et loin ses messages de répartition des profits et de gestion en bonus pater familias. A la tête d’une sorte de phalanstère-coopérative, le patron s’est imposé comme une personnalité locale. Presque un gourou pour ses ouailles.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie