FRASQUES

DailyUne Par | 08H24 | 15 mai 2019

Le festival Stéphane Sieczkowski-Samier  en douze dates

Champagne ! La semaine dernière, Stéphane Sieczkowski-Samier est retourné en garde à vue. Décidément, les cinq premières années de mandat de l’ex-prétendu plus jeune maire de France (*) qui voulait réveiller Hesdin sont un fiasco. Retour sur son festival en douze dates.

Le maire d’Hesdin. Peut-être plus pour longtemps. Capture d’écran Twitter.

Juin 2014.

On l’apprendra plus tard, mais en fait, les premiers ennuis de Stéphane Sieczkowski-Samier remontent à juin 2014, soit quelques semaines après son élection. A l’époque, Philippe Durier, ex-adversaire aux municipales, dépose une première plainte. Il soupçonne le nouveau premier édile d’achats de voix d’électeurs. Plusieurs personnes auraient reçues un peu d’argent et une proposition d’emploi s’ils votaient pour le futur maire. L’affaire sera classée sans suite.

Août 2014.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là