Pas candidat.. pour l'instant

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 22H11 | 29 avril 2019

Lille : Patrick Kanner ne veut pas sauver le projet Saint-Sauveur et plaide pour des transports publics gratuits dans la métropole

Pour son anniversaire, le sénateur Patrick Kanner n’a pas fait cadeau de sa candidature à Martine Aubry, la maire sortante de Lille. L’ancien ministre de la ville et des sports a égrené quelques idées-forces au cours d’une réunion de ses soutiens à Science-Po Lille.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

1 Commentaire

  1. Monsieur Kanner ferait bien de regarder où il met les pieds car il fait partie des meubles du paysage lillois comme on dit de l’ancêtre moustachu sur le mur du salon de bonne maman. Car il nous ressort les clichés à deux tonnes de ceux qui ont des « ambitions pour Lille » comme on dit dans le volapük lillois. Alors tordons le cou à ses idées toutes faites

    Remettre en eau l’avenue du Peuple belge
    S’il veut liguer contre lui tout le quartier du vx lille, c’est exactement ce qu’il faut faire. Il a la memoire courte car ce nième projet calamiteux de Martine Aubry en 2011 a ligué contre elle toutes les mères de familles qui font jouer leurs enfants – après l’école – sur les pelouses et le jardin public de l’avenue du peuple belge.. Et les habitants ont un exemple tragique sous les yeux : le bras mort de la Deûle le long de l’esplanade a été, est, et restera le linceul des ivrognes et fêtards qui titubent sur ses berges même agrémentées d’une promenade en beton sans garde fous pour les empêcher de tomber à l’eau sans aucun moyen d’en sortir car les berges sont depourvues de toute echelle.
    Chacun sait que les promoteurs n’attendent que cette « remise en eau » – on imagine le chantier ! – pour s’emparer de dizaines ha de terrrains publics comme à St André, y installer bars et night clubs pour fêtards friqués . La « convivialité nocturne « genre Aubry, c’est le desastre assuré pour le quartier. On a vu à Massena le resultat de sa charte de la vie nocturne et de ses derogations à la loi Evin

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .