L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

HISTOIRE

Quand Lens accueillait l’une des plus importantes communautés juives du Nord – Pas-de-Calais

Petite histoire Par | 11 mars 2019

En février, les Français se sont réunis un peu partout en France pour dire non à l’antisémitisme. A Lens, quelques dizaines de personnes en ont fait de même. Lens, où s’établissait l’une des communautés juives les plus actives de la région avant la Seconde guerre mondiale. Page d’histoire.

Une stèle à la mémoire des Juifs de Lens, à la synagogue. Photo : Jean-François Gintzburger.

Le 19 février dernier, ils étaient plusieurs dizaines à se rassembler devant l’hôtel de ville de Lens pour manifester leur rejet vis-à-vis de la recrudescence des actes antisémites en France. Des élu(e)s et quelques personnes de confession juive. Ils et elles sont les  sont les derniers témoins d’une communauté en lente voie d’extinction. « A Lens, il n’y a même plus dix hommes, le quorum nécessaire, pour réciter les prières » regrette Charles Sulman, vice-président du consistoire israélite de France, lui-même ancien Lensois. Le dernier symbole fort de cette histoire locale en partie oubliée reste une habitation qui fait office de synagogue et le cimetière d’Eleu-dit-Leauwette,  unique cimetière juif au nord de Paris.

La vie est calme pour les derniers juifs de Lens. Ni tags sur les murs, ni agression physique. Le dernier acte antisémite majeur remonte au 11 septembre 1942, lorsque près de la moitié de la communauté locale 467 femmes, hommes et enfants sont rassemblés sur la place de la gare, embarqués dans des wagons vers le camp de Malines en Belgique, puis dirigés vers Auschwitz pour 456 d’entre eux. Seuls 17  en reviendront. Mais cette déportation signe l’arrêt de mort d’une communauté juive hors du commun.

1920 : les Juifs arrivent dans le sillage des migrations polonaises

Longtemps, Lens n’a pas compté de communauté, à la différence de Valenciennes et Douai, où elles sont présentes depuis le début du dix-neuvième siècle. À partir de 1920, date des accords bilatéraux entre la France et la Pologne, les Juifs arrivent dans le sillage des migrations polonaises dans la ville d’Emile Basly.

On a coutume de dire que les Polonais de confession juive sont arrivés dans les valises des Polonais catholiques. Ce n’est pas tout à fait juste.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie