DES HISTOIRES D'ICI

Petite histoire Par | 18H00 | 19 novembre 2018

Comment Berck-sur-Mer est devenu la patrie des hôpitaux au XIXème siècle

Un peu d’histoire en ce début de semaine. DailyNord prend la direction de Berck-sur-Mer, reconnue depuis des années comme une station de soins. Mais comment cela-a-t-il commencé ?

Une carte postale représentant l’Hôpital maritime en 1900. Crédit : L. Courtoisnon. — Carte postale ancienne sur Commons Wikimedias.

De Berck-sur-Mer, on connaît évidemment sa grande plage. Ses phoques (même si ça ne plaît pas à tout le monde). Ses faits-divers parfois tragiques (l’infanticide il y a quelques années). Mais aussi ses nombreux hôpitaux de rééducation en bord de mer :  Hôpital maritime, Centre Hélio-marin, Institut Calot, etc. Cette destinée de station de soins est née au 19e siècle. Jusqu’alors, Berck, dont l’existence est attestée à partir du 11e siècle, était plutôt au centre des préoccupations des différents envahisseurs, comme point d’entrée pour les Anglais, Espagnols, Flamands…

La pêche bien évidemment, joue également un rôle central dans la vie du bourg. Elle se développe fortement. Au dix-neuvième siècle, Berck est même la première marine d’échouage de France : elle compte 582 marins, rappelle l’ouvrage « Berck-sur-Mer, du soin à la villégiature » (Lieux Dits). Pourtant, en quelques années, avec l’ensablement de la baie d’Authie et l’absence de chemins de fer, la pêche va diminuer drastiquement pour laisser place aux hôpitaux.

1869 : l’impératrice vient inaugurer l’hôpital Napoléon

Comment est née cette ville hôpital ?

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là