Les livres avec Eulalie Par | 16H03 | 13 novembre 2018

L’Orphelin de Perdide, de Régis Hautière et Adriàn Fernández Delgado

Bien connu des amateurs de science-fiction, L’orphelin de Perdide est à l’origine un roman de Stefan Wul, paru en 1958, qui inspira René Laloux et Moebius pour le film d’animation Les maîtres du temps. Régis Hautière et Adriàn adaptent à leur tour cette histoire en BD sous la forme d’un dyptique dont le premier tome sort cet automne chez Glénat dans la collection Comix Buro.

L’orphelin de Perdide, c’est Claudi, quatre ans, dont le père succombe dès les premières pages à une attaque de frelons géants, fléau de cette planète Perdide. Tentant de fuir avec son fils, sa mère disparaît à son tour dans un accident. Voici donc le jeune enfant condamné à survivre en compagnie de Sami, un drôle d’animal à museau de tapir, dans une nature particulièrement hostile. Avant de mourir, sa mère a confié à Claudi un objet en forme d’œuf, quelque chose comme un talkie-walkie capable de communiquer avec un interlocuteur distant de plusieurs années-lumière. À l’autre bout se trouve Max, contrebandier intergalactique lui-même poursuivi par la police interstellaire, qui va tout faire pour sauver l’enfant.

Ainsi résumé, le scénario pourrait effrayer le lecteur qui n’est pas familier de science-fiction. Mais pour peu qu’il accepte d’embarquer pour ce voyage spatiotemporel, il sera vite happé par l’histoire de ce petit orphelin et touché par ses émotions si humaines.

Les pages sont des paysages dans lesquels s’inscrivent les cases. Très contrasté d’une planche à l’autre, le traitement des couleurs accentue la sensation de dépaysement en même temps qu’il souligne la violence latente. L’obscurité inquiétante et l’ambiance un rien psychédélique qui règne autour de Max tranche avec les paysages lumineux de la planète Perdide, laissant s’installer une tension dramatique à son comble à la fin de l’album.

Clotilde DEPARDAY

 

L’Orphelin de Perdide
Régis Hautière et Adriàn Fernández Delgado
Glénat
Septembre 2018
56 pages – 14,50 €

Article paru dans le n°27 de la revue Eulalie, publiée par l’Agence régionale du Livre et de la Lecture des Hauts-de-France.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les livres avec Eulalie

Bienvenue sur la page Les livres avec Eulalie, hébergée par DailyNord.

L'AR2L est une agence de coopération interprofessionnelle dédiée à la filière du livre, à la valorisation et au soutien à la création littéraire, ainsi qu'à la production éditoriale, à l'échelle régionale, nationale et internationale, dans la région Hauts-de-France. Plus d'infos sur Eulalie.fr, ar2l-hdf.fr , la page Facebook , le compte Twitter @ar2l

La page d'accueil des Livres avec Eulalie

A lire sur DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du petit dico décalé du Nord - Pas-De-Calais

Le long de nos frontières disparues

Retrouvez le très très grand format de DailyNord

Commémorations de 14-18 : en fait-on trop ?

14-18 SE CONJUGUE À TOUTES LES SAUCES CES TEMPS-CI. RETROUVEZ NOTRE ENQUÊTE.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

Lire les articles précédents :
Migrants à Lille : des conditions plus que précaires

Si les projecteurs sont logiquement braqués vers Calais ou Grande-Synthe, Lille accueille aussi des exilés. La Cimade, association qui apporte...

Fermer