ENTRETIEN

Réflexions Par | 08H00 | 07 novembre 2018

Hervé François, directeur de l’Historial de Péronne : “Le centenaire a été porteur pour développer des synergies”

Les commémorations du Centenaire prennent fin ces jours-ci. Cinq ans importants pour notre région, fortement marquée par le conflit. L’occasion d’en dresser une sorte de bilan avec l’interview d’un observateur avisé, Hervé François, directeur de l’Historial à Péronne, mais aussi de s’interroger sur la fréquentation de certains lieux, comme Fromelles. 

Hervé François, directeur de l’Historial à Péronne. Photo : Yazid Medmoun

 

DailyNord : Que retenez-vous de ces cinq ans de commémorations ?

Hervé François : Tout d’abord que l’attractivité du centenaire a démarré avant 2014. Dès l’automne 2013, avec une rentrée littéraire très orientée sur la Première guerre mondiale, l’inauguration de l’Anneau de la Mémoire à Notre-Dame-de-Lorette, il y eu une effervescence. Pour nous, elle s’est traduite en 2014 par une fréquentation exceptionnelle : alors que nous avions accueilli 69 000 visiteurs en 2012, ils étaient 114 000 en 2014.

DailyNord : Avez-vous réussi à maintenir ce rythme ?

Hervé François : L’effervescence avait commencé en 2013 avec 75 000 visiteurs. Après 2014, en 2015, nous sommes retombés à 80 000, puis 83 000 en 2016 et 75 000 en 2017. En 2015-2016, le contexte explique en partie la baisse : les attentats avec les Britanniques qui venaient moins, les mouvements sociaux du printemps, la pression migratoire à Calais. Sans oublier le prisme de 2016 mis sur Verdun. Mais globalement, on savait que nous aurions un effet 14 et un effet 18. Cette année, nous devrions atteindre les 100 000 visiteurs.

“Je suis quand même allé chercher 4 millions d’euros pendant le Centenaire”

DailyNord : Au-delà des chiffres, l’Historial a particulièrement « turbiné » pendant le Centenaire…

Hervé François : Je suis arrivé en mai 2012. Dès ma prise de fonctions, je savais qu’il fallait profiter de cette fenêtre de tir pour rénover, développer, investir autour de l’événement.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là