ENTRETIEN

Réflexions Par | 07H00 | 03 octobre 2018

Thomas Werquin d’Axe Culture : “La gestion politicienne des transports est catastrophique”

Le projet de tramway de Lille-Lesquin, annoncé lors des Assises de la Mobilité mais finalement ajournée lors de la séance de conseil métropolitain,  soulève de grandes questions sur le management des transports en commun de la métropole. Le dernier Plan local d’urbanisme a été fortement critiqué par le préfet, comme l’a rapporté La Voix du Nord. Interview de Thomas Werquin, fondateur du think tank citoyen de Lille et sa région, Axe Culture.

 

 

DailyNord : Que pensez-vous de la politique actuelle des transports en commun de la métropole lilloise ?

Thomas Werquin : La question des transports sur Lille est très compliquée, peut-être même plus compliquée qu’ailleurs du fait de la morphologie de la métropole lilloise mais aussi de la politique d’aménagement du territoire menée depuis des décennies. Nous sommes aujourd’hui victimes d’un étalement urbain très important, avec une population extrêmement diffuse dans la métropole mais également autour. Pour avoir une idée des chiffres, 115 000 personnes en moyenne entrent chaque jour dans la métropole en venant de l’ex bassin-minier, à savoir Lens, Douai, Valenciennes, etc. (contre 30 000 qui sortent).

DailyNord :  Quel est le mal à l’origine de cette mobilité ?

Thomas Werquin : Pourquoi ces personnes habitent là-bas ? Car il manque de logements et d’emplois sur leurs territoires. La problématique du transport dépasse donc largement l’échelle des communes, de la métropole, et concerne donc un territoire beaucoup plus large. Malheureusement, la politique d’aménagement du territoire amène un étalement urbain important. Du coup, les habitations sont très éloignées des transports en commun. Le résultat, c’est qu’aujourd’hui, avoir un réseau de transport en commun efficace est devenu quasiment impossible. Si on a une concentration très forte d’habitats, la station de métro que l’on va créer va forcément servir une population importante et donc l’investissement va être rentabilisé. Si la population est diffuse, le rapport entre le coût et l’utilisation ne peut pas s’équilibrer.

DailyNord :  A quoi servent les schémas directeurs de transport alors ?

 

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là