L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

UN Peu d'histoire

Petites et grandes histoires du littoral (5) : Boulogne-sur-Mer, petite capitale de la France

Petite histoire Par | 20 août 2018

Cinquième épisode de notre série sur l’histoire de notre littoral. Au début du dix-neuvième siècle, Boulogne-sur-Mer est le centre de toutes les attentions, au point d’être considérée comme une petite capitale du pays. Napoléon s’en sert de camp de base pour envahir l’Angleterre.

La colonne de la Grande Armée domine le Boulonnais. Symbole des ambitions de Napoléon. Photo : DailyNord.fr

En ce moment, à Boulogne-sur-Mer, ça phosphore. Pourquoi ne pas créer une sorte de Napoléon Tour , s’interrogent en substance les édiles dans La Voix du Nord locale. Et pourquoi pas carrément un musée autour de l’Empereur ? En attendant, cet été, la ville portuaire accueille déjà une exposition autour de Napoléon à l’hôtel Desandrouin. Y sont présentés un sabre d’honneur remis par Bonaparte, une paire de pistolets, un insigne porté par l’illustre mais également divers documents…

Si Napoléon apportait autant d’importance à Boulogne-sur-Mer, c’est que l’empereur accordait beaucoup d’intérêt à la cité. Elle devait lui servir de camp de base pour envahir l’Angleterre et venger des siècles d’humiliation, disait-il.

Les hostilités entre France et Angleterre ont redémarré en 1803, lorsque nos voisins décidèrent de rompre la paix d’Amiens signée treize mois auparavant.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. On ne remerciera jamais assez les Anglais et Wellington de nous avoir debarassés de ce dictateur qui avait ensanglanté tous les pays d’Europe pour satisfaire ses ambitions démentes .

    Mais cet article révèle surtout les idées fausses des elus locaux incapables d’organiser l’avenir et qui comptent sur les fadaises des paillettes imperiales pour depenser encore et toujours pour le souvenir de ce dictateur. Qu’ils aillent donc en autriche pour constater l’etendue de la resistance paysanne aux sbires de la Grande Armée qui raflait les ados dans les campagnes pour les envoyer mourir en russie. Qui sait que des 500 000 ++ soldats envoyés en Russie, seuls 6000 en sont revenus et dans quel etat ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie