L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Péché de gourmandise

L’arme audacieuse de Martine Aubry pour garder Lille à gauche et la métropole lilloise en l’état

Réflexions Par | 21 juin 2018

L’état-major lillois réfléchit comment renverser la vapeur des municipales en 2020. Et, selon nos informations, réchauffe un vieux joker qui fait sortir le diable de sa boite. Débats houleux et cris d’orfraie en perspective. 

Le beffroi de Lille, objet de toutes les attentions. Photo : DailyNord.

Attention levée de boucliers en vue ! Deux ans pour préparer des municipales indécises. La maire de Lille, toujours muette sur ses intentions, doit trouver la martingale gagnante pour effacer les scénarios d’alternances qui se profilent à l’horizon de la capitale de Flandres. A l’Hôtel de Ville, on cogite. Pourquoi ne pas dégainer ce qui a tellement bien réussi ? Martine Aubry osera-t-elle ? Et répéter

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. on peut toujours faire des plans sur la comète, mais il faut regarder l’histoire, l’association avec Hellemmes prélude aux élections municipales de 1977 a été bloquée par le prefet giscardien, sur instruction du ministre-resident Norbert Segard qui ne voulait pas se rendre la tâche plus difficile encore. Le pretexte invoqué fut qu’il fallait consulter les populations et de ce fait elles euret lieu à >Lille ET à Hellemmes avec en toile de fond ce projet d’association, ce qui ne facilita guère les choses. Mais le contexte (union de la gauche , prélude à l’alternance de 1981) emballât tout. et le prefet acta l’association.
    en 2001, le préfet laissa faire l’operation d’association avec Lomme (d’autres villes avaient été approchées)
    le maire de Lomme Yves Durand consacra plusieurs mois de sa vie a aller convaincre ses électeurs de la bonne qualité de l’opération
    de memoire, le resultat fut fort médiocre pour tout le monde et les electeurs de Lomme au lieu d’apporter leurs voix en masse le firent de manière tres mesurée, Martine Aubry obtenant un moins bon pourcentage de voix sur Lomme que sur Lile ou elle aurait ete elue plus largement.
    elle a certainement gardé en memoire cette réalité historique et le danger qu’il y a jouer avec les règles electorales.

  2. Bonjour,

    Je ne sais pas si le préfet de l’époque était giscardien, Si vous voulez parler d’André Chadeau, lui qui avait travaillé avec Roger Frey -pas vraiment un centriste – et surtout Chaban-Delmas dont il a coordonné la campagne en 1974. Ce qui est sûr : il deviendra conseiller du Premier ministre peu après l’ alternance de 1981, un certain Pierre Mauroy, mais je suis certain que vous le saviez !

    Pour Lomme, je me souviens qu’un proche de PM m’avait expliqué que le but était – aussi ! il y a toujours plusieurs raisons – de diluer le vote écolo avec Lomme où ils étaient moins forts (30 000 habitants environ). La liste de Martine Aubry ne voulait pas d’une liste Verts à un score élevé ce qui compliquait les négos d’entre deux tours. On avait eu suffisamment de mal à distraire Marie-Christine Blandin d’une bataille lilloise et l’aiguiller au Sénat sur une liste panachée de gauche. Et Eric Quiquet fera 15,5 % au premier tour ce qui était inespéré, (avec 11 sièges au CM après fusion avec la liste socialiste si je me souviens bien). Même raisonnement avec le vote FN de Lomme qui coinçait encore plus le candidat de la droite républicaine qu’il ne s’agissait pas de battre mais de reléguer dans une opposition affaiblie. Vous savez bien que Pierre Mauroy a toujours voulu mettre toutes les cartes dans sa manche…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie