Lu, vu, entendu Par | 09H27 | 12 juin 2018

La MEL s’offre une petite polémique autour de l’homophobie

Gros bug à la MEL pour une campagne qui met en valeur le Summer Pass, un dispositif de bons plans à l’égard des ados. Dans une vidéo tournée aux Prés du Hem, le comédien – un Youtubeur nordiste, Jojo Bernard – fait une “blague” : « Eh moi je suis pas une paddle, j’aime les filles hein, ok ? » », répond-t-il à un interlocuteur qui veut lui faire essayer le paddle. Hum, une future Fricadelle d’Or de DailyNord en puissance ?
 

Devant la polémique naissante sur les réseaux sociaux, la MEL a annoncé prendre les mesures nécessaires. Reste à savoir comment la vidéo a pu passer le filtre de la validation. 

1 Commentaire

  1. Quel charabia…. Et mensonger avec ça ! Dans la metropole la plus polluée de France ( air eau sols), tout est artificiel. A force de vouloir faire d’jeunes, ils ne s’aperçoivent pas combien ils sont ridicules avec ce sempiternel anglisicme : le “Summer pass”. Sans oublier que dans cette metro, il faut payer pour s’asseoir sur l’herbe et se tremper les pieds ( pas plus..) aux prés du Hem dans un etang jamais curé.. Beurk

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là