Atrides socialistes

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 07H00 | 08 juin 2018

Cinq ans après sa disparition, que reste-t-il de Pierre Mauroy ?

Les images sont parfois cruelles. La famille socialiste lilloise était réunie autour du souvenir de celui qui servit de guide et de Pygmalion pour la plupart d’entre eux. Hier, la cérémonie d’hommage à leur grand homme contenait son pesant de contradictions. La famille s’est muée en champ de bataille, balkanisée et éclatée, et les prochaines municipales promettent leur lot de vilénies. Chacune des personnalités qui assistait à la cérémonie* portait

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

1 Commentaire

  1. On sera beaucoup plus dur à l’egard de celui, retors, qui nous a laissé à LMCU une montagne de dettes toxiques et l’heritage pourri d’un contrat de partenariat public privé calamiteux signé le dernier jour de son mandat à la CU ! Un deni de democratie digne de figurer dans les livres… En effet, un élu compétent tient à laisser à son successeur des comptes en ordre. Ce n’etait pas le cas de P Mauroy qui s’en lavait les mains, Dès la signature du PPP grand stade, l’agence Standard & Poor’s retrogradait de deux points le rating de la communauté urbaine. Dès avant la construction du grand stade, la CU payait ses emprunts plus cher…

    Des fonds publics en masse pour les paillettes du foot business et une installatiion gigantesque pour augmenter les profits douteux d’un club qui n’a plus rien de Lillois ! Quelle plus belle illustration de la privatisation des profits et de la socialisation de la dette?Les derniers soubresauts du LOSC sauvé par un prêt du Fonds Eliott ( des vautours) et les avances en cash d’un certain Lopez habitué des paradis fiscaux n’annoncent rien de bon. Et quelle derision de voir l’une des dernières villes gérées par un parti qui se dit « socialiste»se lancer pour accueillir l’Agence Européenne du Medicament avant de se faire recaler honteusement sans même être citée lors de la decision finale.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Où êtes-vous ?

Bienvenue sur le Blog du Petit Théâtre de Martine Aubry, hébergé par DailyNord.

De petites infos croustillantes et des analyses sur la vie politique régionale, dans le prolongement du livre "Le Petit Théâtre de Pierre Mauroy".

Plus d'infos sur Le Petit Théâtre, son auteur, sa genèse.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .
Lire les articles précédents :
Marcq-en-Baroeul : Bernard Gérard bon gestionnaire mais les difficultés sont ailleurs…

Le maire de Marcq-en-Baroeul peut s'enorgueillir de sa bonne gestion. Sa commune n'est pas endettée et affiche même un excédent...

Fermer