UN MAIRE QUI N'EN VEUT

Petite histoire Par | 09H48 | 17 mai 2018

Avec la troisième révolution industrielle, Mickaël Hiraux veut tirer Fourmies de l’ennui

A 44 ans, le jeune maire de Fourmies veut faire de sa ville sinistrée l’un des principaux laboratoires de la 3e révolution industrielle dans les Hauts-de-France. Mickaël Hiraux ne manque pas d’idées et d’énergie pour y parvenir.

Mickaël Hiraux, maire de Fourmies.

Il avait bien une « idée » de la situation lorsqu’il a enfilé l’écharpe de maire en mars 2014, après avoir sorti du jeu le précédent premier édile, communiste. « Je me suis vite rendu compte que c’était bien pire que je ne le pensais. La population était très résignée, le chômage atteignait les 34%, plus d’un tiers des habitants n’avaient pas le permis ou un moyen de locomotion », se souvient Mickaël Hiraux. C’est alors que la directrice de l’hôpital de Fourmies lui parle de la 3e révolution industrielle, lancée à l’époque en grandes pompes avec Jérémy Rifkin.

Le 16 novembre dernier, la journée a été marquée d’une pierre blanche : le secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu et gourou du projet Rev 3 dans la région, l’économiste américain Jeremy Rifkin, ont fait un déplacement officiel à Fourmies.  Cela faisait des lustres que la petite ville de l’Avesnois n’avait pas vécu un pareil événement. « Si une petite ville comme la vôtre est capable de se mobiliser en seulement deux ans, alors les autres n’ont plus aucune excuse », avait même lancé Jeremy Rifkin sur la scène du théâtre de la cité.

Beaucoup d’idées

Car Mickaël Hiraux a beaucoup d’idées pour une ville de 13 000 habitants. 

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là