L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

ANALYSE

Révolution industrielle : Bertrand Cassoret analyse les enjeux de Rev3 (2)

Réflexions Par | 12 avril 2018

Suite de notre article de mercredi. Bertrand Cassoret, ingénieur physique de Polytech-Lille, docteur en génie électrique, maître de conférences à la faculté des sciences de l’Université d’Artois, a parcouru pour DailyNord les grands projets de Rev3 en région : l’auteur du livre « Transition énergétique, ces vérités qui dérangent” (éditions De Boeck) va droit au but.

Bertrand Cassoret passe en revue la Rev3.

 

La troisième révolution industrielle, renommée Rev3, a récemment lancé dix grands projets dans la région. « Ce qui est fait dans la région ne se limite heureusement pas aux théories de Rifkin, qui pense que les éoliennes et les panneaux solaires sur les toits des maisons vont nous sauver, si on veut faire un très gros résumé de son livre, en caricaturant à peine. Il n’y a par exemple pas un mot sur l’efficacité énergétique, ni sur l’économie circulaire, ni sur la méthanisation et le biogaz, rien sur l’internet de la logistique. Alors que la chose la plus efficace que l’on sache faire, c’est rénover et isoler les bâtiments. C’est tout un modèle économique qui n’est pas facile à mettre en place. »

Effectivement, la Région (et la CCI Hauts-de-France impliquée dans le projet) misent sur la rénovation des bâtiments. Le dernier programme, listant les dix projets structurants de Rev3, souligne la nécessité de « coordonner les opérations de rénovation des bâtiments dans un programme REV3 globalisé (plan bassin minier, quartiers pilotes, bâtiments publics, dont lycées…) ». En clair, il va falloir trouver des financements pour les 23 000 logements de l’ex-bassin minier, la création de quartiers Rev3 concernant entre 1000 et 1500 logements et la mise en place des énergies renouvelables dans les lycées.

Rénover avant tout

 « Rénover les bâtiments et les isoler doit être une priorité, souligne Bertrand Cassoret. Le chauffage et le transport représentent environ chacun un tiers de la consommation d’énergie, il faut se concentrer sur ces deux postes. Isoler des logements est cher, mais techniquement faisable. L’objectif de 500 000 rénovations par an en France n’a finalement jamais été atteint ».

En revanche,

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie