ILS COURENT APRÈS EN MARCHE !

Réflexions Par | 10H20 | 09 mars 2018

A Amiens, le label En Marche fait tourner les têtes d’affiche

En évoquant la semaine dernière l’idée d’une alliance avec la République en Marche pour les municipales, Brigitte Fouré, la maire d’Amiens, a ouvert la boite de Pandore. Du coup, elle n’est plus la seule à revendiquer le précieux label si porteur de promesses. A condition que l’étendard ne soit pas trop froissé d’ici là. Décryptage des ambitions d’En Marche et de ses nombreux possibles acteurs dans la deuxième ville des Hauts-de-France, forcément surveillée par Emmanuel Macron. 

Amiens, terre promise du macronisme ? Photo : Jean-Pol GRANDMONT sur Commons Wikimedias.

Amiens, c’est la ville du patron ! Et le patron c’est Macron, natif de la cité aux hortillonnages. Une ville de taille moyenne mais une grande ville quand même, ancienne capitale de la Picardie qui vit mal son déclassement dans les Hauts-de-France. Pour l’édile UDI Brigitte Fouré, une alliance avec LAREM serait donc envisageable. Sur le papier d’abord. Car rien n’est fait et les protagonistes dévoilent leur jeu avec parcimonie. “Les européennes donneront le ton du rapprochement entre LAREM et les autres forces politiques. On verra si c’est possible ou pas. Et les dossiers des élections municipales seront étudiés en fonction de ce rapprochement et des cas de figure locaux “, confie cet observateur amiénois. Puisque l’on sait qu’une plate-forme entre les forces politiques de centre droit et En Marche est à l’oeuvre pour l’année prochaine, pourquoi ne pas extrapoler pour les municipales. Il vaut mieux une bonne alliance et partager le pouvoir qu’une mauvaise défaite tout seul. Les européennes comme baromètre de l’action d’Emmanuel Macron, les municipales seront les premières vraies moissons pour apporter des positions solides et renouvelables…Bref, accoucher du macronisme municipal. Amiens, Lille mais aussi Bordeaux, Nice, Le Havre, Reims,…Une vraie gageure après le moment de mai 2017, la divine surprise, et trois années d’exercice du pouvoir, forcement érodant. Pas de dégagisme en perspective mais le combat est inévitable. Aux législatives de juin dernier, les “candidats Macron” avaient échoué dans le Pas de Calais, au Touquet, villégiature du couple présidentiel (la belle-fille d’Emmanuel Macron comme suppléante du candidat défait par le LR Daniel Fasquelle, l’ancien maire). Pas question de se prendre une gamelle à Amiens, berceau des mêmes. 

 Yaltas, OPA et… Ruffin

La maire d’Amiens a certes des arguments. “ Un équipe municipale large, transpartisane…j’en suis le symbole…Toutes les bonnes idées sont à prendre..“, a t-elle déclaré à l’émission C’est dans l’air. Soutien d’un Bruno le Maire candidat à la primaire de la droite, ministre rallié au parti présidentiel, protégée de l’ex-Républicain Xavier Bertrand qui en a fait sa première vice-présidente du conseil régional des Hauts-de-France, adhérente UDI, donc naturellement “Marcho-compatible”, Brigitte Fouré ne s’avance pas seule.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

1 Commentaire

  1. Cest simplement parce que toute idéologie qui nest pas conforme au macronisme et à la pensée dominante actuelle est accusée de racisme, de xénophobie, dantisémitisme, bref de tous les maux. Devant cette guerre des médias, les français préfèrent regarder la fin du feuilleton plutôt que les émissions politiques, à leur détriment dailleurs.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là