BÉBÉS BRUTUS

Non classé Par | 14H20 | 31 janvier 2018

Violette Spillebout vs Martine Aubry : dix “traîtres” qui ont trahi la tsarine !

Le fleuve Martine Aubry est en voie d’assèchement. La belle cohorte de 2001 et 2008 quand l’ancienne ministre du Travail triomphait, écologistes, socialistes, communistes, ralliés à son panache rose, s’est effilochée comme la Grande Armée pendant la retraite de Russie. C’est encore loin la Bérézina ? Ces derniers temps,  la liste des défections dans son camp s’allonge, la preuve encore avec son ancienne directrice de cabinet, Violette Spillebout, aperçue aux voeux… de l’opposition. Revue des hommes et femmes qui ont lâché Titine de Fer en dix exemples.

Martine Aubry continue à être lâchée par ses (anciens) proches. Capture d’écran France TV.

Violette Spillebout. Quel châtiment pour trahir Madame Aubry ? On coupe les vivres à la maison de la Photographie, dirigée par son conjoint (voir cet article). Simple, rapide, spectaculaire. L’ancienne directrice de cabinet était présente aux voeux de l’opposition lilloise à sa Majesté Titine de Fer il y a quelques jours. Un sacrilège. C’est le dernier épisode des Atrides écrit par Martine Aubry. House of Cards n’a rien inventé. 

Patrick Kanner. En 1994, la fille de Jacques Delors vient soutenir le jeune candidat à des cantonales sur Lille, non sans une certaine émotion dans les rangs de la gauche lilloise qui comprit ce jour-là que le dauphinat de Pierre Mauroy n’était vraiment pas évident. Près d’un quart de siècle plus tard qu’en serait-il ? Les deux personnalités entretiennent une rivalité incandescente qui a atteint des sommets quand Kanner s’est complètement émancipé en entrant dans le gouvernement Valls. Pour l’heure il est peu probable que l’une soutienne l’autre aux prochaines municipales. Et inversement. 

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

1 Commentaire

  1. Cette liste ne mentionne que les politiques mais il y a aussi la cohorte des directeurs de cabinet qui ont defilé à l’Hôtel de ville. Mauroy fournissait un bon siège quand il voulait se debarasser de quelqu’un ( on se souvient de Roman qui avait eu l’outrecuidance de parler de suffrage universel à l’AN pour les communautés urbaines ..;) ; On se souvient aussi d’Hervé Barré chargé de rediger une reponse dans le Monde au president de l’Institut, article comiquement titré ” Un stade avec Vauban” (?) . Il S’agissait de Grimonprez Jooris 2 sur le site de la citadelle. Ce president appelé à la rescousse de “Sauvons le site de la citadelle de Lille” terminait sa prose par un coup de fouet ” Si ce stade se construit…Madame, , ce sera un acte de vandalisme municipal !”.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire