La Voix du Nord hausse le ton

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 19H19 | 16 janvier 2018

Interviews politiques : les vrais enjeux de la nouvelle règle du jeu de la Voix du Nord

C’est une drôle de pratique. Mais elle fait partie des us et coutumes qui règlent les rapports presse/élus/patrons. Faire relire une interview à l’interviewé qui le demande. Avec amendements et corrections à la clé si besoin est. Patrons et élus sont de grands demandeurs. La Voix du Nord ne se pliera donc plus aux us et coutumes de la profession. Il est vrai que certains politiques, encouragés par une certaine tolérance, avaient pris leur aises…avec une vieille dame qui pousse les hauts cris. Dans

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

 

5 Commentaires

  1. Je recommande à ceux qui ont conservé l’exemplaire de revoir le contexte: page 2, l’édito pleurnichard de Jankielewicz et en vis a vis (page 3 donc) un véritable publi-reportage sur Linky déguisé en article Région, un énième, sachant que la voix des anti-Linky est tout à fait invisible -ou inaudible c’est comme vous voulez. On sait depuis longtemps que la politique éditoriale de la VDN s’est toujours rangée aux côtés des puissants et du pouvoir en place. Et surtout de ceux qui raquent pour la pub, donc on ne va pas se fâcher avec Enidis hein?
    Donc dans un an, il y aura un nouveau PSE à la VDN puisqu’ils n’ont toujours pas compris que le lectorat attend un autre journalisme. Quand on veut jouer les parangons de la vertu, il faut d’abord avoir le cul propre.

  2. Le lecteur de dailynord ira verifier que les politiques ont des comportements de Cosaques et pire encore. Ainsi, le maire de Lille mecontent des critiques des automobilistes sur le nouveau plan de circulation dans le vx Lille parues dans vdn a tout simplement supprimé l’achat d’espaces dans ce quotidien pour les annonces legales municipales. C’est stupide car de nombreuses entreprises artisanales sont maintenant contraintes de recourir à nouvelles sources d’information souvent payantes au lieu de prendre connaissance directement dans vdn des marchés publics de la ville en quelques secondes . C’est enfin une maladresse insigne car ce comportement reduit la concurrence !

  3. On se pose la question s’il faut encore interviewer les elus et politiques ou aller à leurs conferences de presse tellement leur expression est pauvre et comme embrumée car conçue pour contenter tout un chacun. Ce qui compte au fond, c’est ce qu’ils ne disent pas ou ce qu’ils ne font pas ou ne comptent pas faire. Très souvent, l’auditeur/spectateur de la teloche – fasciné par l’image en couleurs petantes de l’etrange lucarne – se laisse balader par le prêt à penser qu’on lui instille. On a parfois des surprises. Ainsi hier soir, sur la 5, Cdanslair parlait du coût supposé des aeroports nantais. Dans cette emission où la journaliste qui officie ne se gêne pour interrompre à tout bout de champ ses interlocuteurs, on a entendu cette dernière demander “ce qu’etaient les partenariats publics privés” (!!)… càd la calamiteuse procédure d’achats publics mise en route par un certain Sarkozy en 2004 pour faire plaisir à ses amis de la Banque.Les reponses des invités demontraient une grande ignorance des dangers des contrats de PPP et surtout des penalités quand l’Etat ou les elus locaux abandonnent au privé la definition de leurs propres besoins…

  4. A la vitesse où vont les choses ( bombardement permanent d’infos, fake news, baratins divers sans oublier la presse gratuite, ) que reste-t-il à la presse papier de plus en plus maigre chaque année face au ogres du web ? Sûrement plus que de la rhetorique ( l’art d’argumenter )… il nous faut plutôt de l’epistémologie, càd la critique d ‘une science. Osons une comparasion hardie… Les journalistes ( les bons s’entend), sont les Indiana Jones de notre société. Ils n’ont pas de fouet mais ils avancent dans des endroits dangereux et c’est à eux de dejouer les pièges, chausse trappes divers posés par les mechants sur le chemin de la Verité!

  5. Et voilà, Jupiter fait du Jupiter. Les photographes de la Voix du Nord n’étaient pas accrédités pour la venue d’Emmanuel Macron à Onnaing pour la visite de Toyota ce lundi. La mesure de rétorsion est claire. Elle intervient quelques jours après la décision du quotidien de ne pas se soumettre à une relecture abusive des entretiens – voir ci-dessus. De toute façon Macron n’accorde pas d’entretien à VDN, alors…Ni à DailyNord. Il était plus conciliant quand il était candidat, non ? 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Où êtes-vous ?

Bienvenue sur le Blog du Petit Théâtre de Martine Aubry, hébergé par DailyNord.

De petites infos croustillantes et des analyses sur la vie politique régionale, dans le prolongement du livre "Le Petit Théâtre de Pierre Mauroy".

Plus d'infos sur Le Petit Théâtre, son auteur, sa genèse.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .
Lire les articles précédents :
MEDEF : le ciel s’éclaircit pour Frédéric Motte…mais la route est encore longue

Avec le retrait de Jean-Dominique Sénart, le PDG de Michelin, touché par la limite d'âge et qui vient d'échouer à...

Fermer