ENTRETIEN

Réflexions Par | 08H30 | 04 décembre 2017

Christophe Coulon, président du groupe LR : “En Picardie, nous étions rarement dans l’excès à la différence des Hauts-de-France”

Il est l’un des hommes forts des Hauts-de-France. Bras droit de Xavier Bertrand depuis une vingtaine d’années, Christophe Coulon a pris la présidence du groupe LR au conseil régional il y a quelques mois et a été confirmé fin novembre à ce poste stratégique. Entretien avec ce Picard de souche, par ailleurs nouveau vice-président à l’apprentissage. Au menu : Xavier Bertrand bien sûr, mais aussi son propre parcours, la difficile fusion des deux ex-régions, la question de la ruralité, les relations avec le FN, avec les élus de la métropole lilloise, etc. Exclusif : vous y apprendrez même le principal défaut du président de Région.

Christophe Coulon, Hauts-de-France

Pour rencontrer l’homme de l’ombre, on a choisi une interview de nuit. Photo : DailyNord.

DailyNord : Ce n’est pas vous faire injure que de dire que pas grand monde ne vous connaît dans l’ex Nord – Pas-de-Calais. Quel est votre parcours pour devenir vice-président du conseil régional des Hauts-de-France ?
Christophe Coulon :  Je suis un mec qui est arrivé dans la politique complètement par hasard. Je n’avais jamais envisagé ça. Natif de Noyon, avec un père chauffeur routier et une mère ouvrière, on ne parlait pas de politique. Je pense que mon père a voté pour tout l’arc-en-ciel politique d’ailleurs. Après mes études d’InfoCom à Roubaix, je suis devenu responsable de la communication de la ville de Laon dont le maire était Jean-Claude Lamant, puis, ayant trouvé ma philosophie dans le Général de Gaulle, rien de très original je vous l’accorde, j’ai pris ma première carte politique au RPR en 1998.

DailyNord : C’est à cette époque que vous rencontrez Xavier Bertrand ?
Christophe Coulon : Je me rappelle parfaitement de cette première rencontre. Pendant la campagne interne du RPR en 1999, Michèle Alliot-Marie était venue à Soissons. J’ai voté pour elle. À la sortie, Xavier Bertrand m’alpague. Il avait entendu parler de moi dans mes fonctions et, comme il était à l’époque président de l’opposition au conseil général de l’Aisne (NDLR : présidé par le socialiste Jean-Pierre Balligand), il m’a proposé de devenir attaché de groupe, secrétaire général. C’est pour moi le début d’une vie politique politicienne, où la politique devient mon métier, puisque je l’ai suivi en tant qu’attaché parlementaire quand il est devenu député (NDLR : en 2002 en battant la socialiste sortante Odette Grzegrzulka).

“Je fais partie de la famille de Xavier Bertrand. Je peux lui dire m…”

DailyNord : Du coup, vous comprenez que l’on vous considère comme l’homme-lige de Bertrand ?
Christophe Coulon : Depuis longtemps, je suis vu comme l’homme de Bertrand au mauvais sens du terme. Je ne souhaite pas privatiser ma relation avec lui, mais avec tout ce que nous avons vécu depuis près de vingt ans, je fais partie de sa famille, je peux lui dire « m….”. Mais il reste, comme à la Région, le patron, même si je ne manque pas de lui donner mes analyses. 

DailyNord : D’ailleurs, est-ce logique à la Région d’être président du groupe LR et vice-président délégué à l’apprentissage ?
Christophe Coulon :  A l’origine, quand j’ai postulé pour remplacer Sébastien Leprêtre (NDLR : le maire de La Madeleine qui prend ses distances avec Les Républicains après s’être présenté aux législatives sur la quatrième ème circonscription du Nord sans l’aval de son parti), j’imaginais être élu député de l’Aisne, ce qui m’aurait contraint à démissionner de ma vice-présidence. Mais j’aurais pu garder la présidence du groupe, ce qui me permettait de rester du côté décisionnel au niveau de la Région. J’ai perdu aux législatives. Aujourd’hui, les collègues du groupe ont l’air satisfait et que j’essaie d’être impartial en faisant fonctionner la méritocratie. Et je pense que j’ai un immense avantage : par rapport au chaudron bouillonnant de la Métropole européenne de Lille, j’ai beaucoup de distance en tant qu’élu picard. Ce qui permet des relations simplifiées.

DailyNord : Etre de la métropole lilloise, c’était le problème de Sébastien Leprêtre ?

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

Un peu plus de DailyNord ?

1 Commentaire

  1. C’est inquietant de lire comment le vice president à l’apprentissage au CR s’exprime ” Je suis un mec”…. On croirait entendre Coluche. Puis de voir comment tout frais emoulu d’une ecole de com comme il en existe des dizaines, il devient à sa sortie responsable com à la ville de Laon !! On souhaite aux etudiants d’avoir tous un trajet pareil mais surtout de se rendre compte que la Com, c’est de l’information prostituée. Puis il nous annonce qu’il est “gaulliste” : cliché – adjectif dilué à toutes les sauces depuis des lustres. Puis il voit arriver Alliiot Marie ( celle qui voulait apprendre aux soudards de Ben Ali, dictateur de la Tunisie apprécié par Nicolas Sarkozy à taper sur les gamins qui manifestaient dans les rues de Tunis ) . Il est seduit et il vote pour elle. Comme rediger les articles pour le canard municipal de Laon doit l’ennuyer, il passe chez Bertrand et devient,, 1èr marche d’une carrière, attaché parlementaire. Desormais payé par la Republique, il est membre du serail et voyage à Paris, Rastignac laonnois… Il nous annonce ensuite qu’il peut dire M…. à XB. ça ne veut rien dire mais ça fait pisser les stylos des epigraphes en fournissant un bon intertitre . Puis il continue grossier ” Wauquiez, c’est pas ma came”. Là on est aterré du choix du president du CR. Il parle comme Trump tweete. Le reste est de la même eau . Si le reste de l’entourage du president du Cr est du même acabit… on peut s’inquiéter

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire