L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

LE CALME AVANT LA...

Carnet de séance dans les Hauts-de-France : Le Général Bertrand compte ses troupes

DailyUne Par | 14 décembre 2017

En surface, l’assemblée était plutôt calme et la démission de Xavier Bertrand des Républicains lundi soir n’a pas traumatisé l’hémicycle pour cette séance consacrée au budget 2018 et ses trois milliards d’euros. Mais la politique était sur toutes les lèvres. Plongée au sein d’une assemblée qui fait l’actualité. 

On parlait budget, mais pas seulement, hier, au Conseil régional. Photo : DailyNord.

Hommages lissés. Car l’actualité se bouscule en ce mois de décembre pluvieux. Xavier Bertrand propose que des lycées ou des lieux appartenant à l’établissement régional portent le nom de Johnny Hallyday ou de Jean d’Ormesson. Il ajoute celui de Simone Veil. 

Sombres desseins au pays noir. Entre le FN et Xavier Bertrand, c’est l’amour toujours. Les deux duellistes ont échangé propos aigres-doux et autres amabilités. Florilège : “Maintenant je sais qui a préparé Marine le Pen pour son débat télévisé d’entre-deux tours…”, persifle le second.  “Vous êtes un perdant Monsieur …Mediator, RSI, ministre du chômage, Saint-Quentin sinistrée”, a répliqué Philippe Eymery, le patron du groupe FN. Le ton avait déjà monté quand les protagonistes avaient coupé les cheveux en quatre sur une histoire d’invitations qui ne seraient jamais parvenues aux élus FN à l’occasion d’une rencontre dans l’ex-bassin minier. “La chienlit ne passera pas”, comme disait qui déjà ? Mais que cette guérilla fait dans la routine! 

L’ode à l’écologie de Xavier Bertrand. Une fois n’est pas coutume. Mais celui qui avait fustigé une certaine écologie politique pendant sa campagne (on se souvient de son méchant “Les verts dehors ! “) enfile ses habits d’ancien ministre de la santé pour dénoncer la pollution des villes et abonder dans le sens d’Hortense de Mereuil, l’élue FN qui pointe le site de Metaleurop près de Douai pour expliquer les dégâts sur la santé. Presque une déclaration d’amour. On attend des réalisations concrètes maintenant. Pas d’éoliennes donc. Allez, qui vivra verra ? 

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie