L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

POLITIQUE

La République en Marche déjà bien placée pour les Municipales dans la région ?

Réflexions Par | 08 novembre 2017

Amiens, Tourcoing, Saint-Omer, Valenciennes, Arras, Dunkerque, plusieurs grandes villes régionales pourraient être particulièrement convoitées par La République en Marche en 2020. D’autant que le plus souvent, elles ont déjà quelqu’un dans la place. Revue des troupes et des stratégies. 

Via les Municipales, la République En Marche visera aussi les intercommunalités comme celle, très convoitée, de Dunkerque. Photo : DailyNord.

L’UDI vient-elle d’offrir ses deux premières villes à la République en Marche ? On exagère, mais à peine. Car en suspendant Frédéric Leturque, maire d’Arras, et François Decoster, maire de Saint-Omer (le premier a soutenu la liste En Marche aux Sénatoriales en position inéligible, le second était carrément sur la liste en troisième position…), les caciques du parti centriste laissent à leurs deux maires la porte ouverte pour changer de camp à la prochaine échéance municipale en 2020 (ou 2021, un report est envisagé). En effet, les deux quadragénaires, qui semblent solidement implantés dans le fief gagné électoralement en 2014 (Frédéric Leturque était maire depuis 2011, mais n’était pas passé devant les électeurs), ont désormais le champ libre pour se choisir une nouvelle casquette.

Et si les premières années de Macron sont positives, on les voit bien solliciter cette investiture et présenter leur bilan en forme de promotion. Du pain bénit pour la République En Marche. Reste à savoir ce qu’en penseront leurs électeurs. Ceci dit, une élection municipale est traditionnellement déconnectée des joutes partisanes et c’est la personnalité des candidats qui fait la différence. Alors, que le maire soit chez En Marche ou pas…

Il n’y a pas qu’Arras et Saint-Omer

Arras et Saint-Omer ne sont pas les seules villes que la République en Marche peut viser dans les Hauts-de-France.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie