ENTRETIEN

Réflexions Par | 08H30 | 06 novembre 2017

Dimitri Houbron, député : « Je ne veux pas devenir un satellite de La République en Marche dans le Douaisis”

Il est le plus jeune des députés En Marche du Nord – Pas-de-Calais. A 26 ans, Dimitri Houbron a fait son entrée à l’Assemblée Nationale en juin, mais n’a rien d’un godillot. Il assume une liberté de choix et de penser en estimant qu’Emmanuel Macron est aussi redevable de la campagne menée par ses troupes dans le Douaisis. Entretien avec le parlementaire de la dix-septième circonscription du Nord.

Evidemment, dans le bureau du député Houbron à Douai, le drapeau européen côtoie le drapeau français. Photo : DailyNord.

DailyNord : Vous êtes député depuis juin. S’il fallait résumer ces quelques mois en un seul mot ?
Dimitri Houbron : Intense.  Et ce qui n’est pas évident, c’est le partage du travail entre la circonscription et l’Assemblée. Si on écoute le groupe et l’Assemblée, nous devrions tout le temps être à Paris. Il faut réussir à mettre le holà et rester ancré dans la circonscription. Comme Marc Dolez – l’ancien député, Front de Gauche, qui a pris du champ après cinq mandats, NDLR-, je veux être un élu présent sur le territoire, qui ne soit pas coupé du terrain. Je suis dans le Douaisis du vendredi au lundi. Le vendredi, d’ailleurs, je tiens des permanences dans les différentes communes de la circonscription.

DailyNord : Vous voulez dire que l’on vous incite rester à Paris ?
Dimitri Houbron : Oui. Et même là-bas, il est difficile de tout faire. Il y a des auditions en même temps que des séances de commissions ou en hémicycle. Ça impose vraiment de faire des choix pour ne pas devenir superficiel en essayant d’assister à tout. Il faut cibler ses spécialités et ne pas s’éparpiller. Je siège à la Commission des Lois, par définition c’est très lourd. 

“Il y a une discipline de groupe, mais pas d’obéissance”

DailyNord : En juin, honnêtement, est-ce que vous étiez prêt à devenir député ?

Dimitri Houbron : Les premiers mois étaient difficiles avec cette activité intense. Mais depuis deux mois, on a fait le choix d’amplifier mon expertise sur le territoire. Nous multiplions avec mon équipe les rendez-vous avec les acteurs locaux, les institutions. Je vois Xavier Bertrand prochainement, puis Pôle Emploi, avec des questions précises sur le territoire.

DailyNord : On a dit, notamment tout au long de l’été : « Les députés En Marche, ce sont des beni oui-oui, des godillots ». Vous le prenez comment ?
Dimitri Houbron : Ce n’est pas forcément agréable, mais je ne me suis pas senti visé. Je me sens libre dans mes choix et votes. Il y a une discipline de groupe, mais pas d’obéissance. Quand je ne crois pas à un article ou à un amendement, comme l’article 2 de la loi de Sécurité intérieure, je vote contre ou je m’abstiens. Je peux aussi voter des amendements de la France Insoumise en commission si je les estime intéressants. Après, vous savez j’essaie de prendre beaucoup de recul par rapport à ce qui est dit. Quand je suis à Octobre Rose (NDLR : campagne universelle pour le dépistage de maladies comme le cancer), certains me reprochent de ne pas être dans les hôpitaux. J’ai fait le choix de donner 500 euros de mon indemnité chaque mois à une association différente du territoire, on me rétorque que mes critères ne sont pas objectifs…

DailyNord : C’est la violence du monde politique. Vous ne vous y attendiez pas ?

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire