MAUVAISE FOI

Réflexions Par | 11H08 | 29 novembre 2017

Agence européenne du médicament : peut-on décemment tout mettre sur le dos d’Emmanuel Macron ?

Ils n’en démordent pas. La semaine dernière, plusieurs décideurs régionaux, Martine Aubry et Xavier Bertrand en tête, ont mis l’échec de l’attribution de l’Agence européenne du médicament sur le dos d’Emmanuel Macron, coupable de ne pas avoir soutenu cette candidature. Est-ce vraiment recevable ?

Le parvis du futur “biotope” imaginé par Bouygues Bâtiment Nord-Est . Crédit Henning Larsen / Keurk

Mauvais joueurs, les Nordistes ? C’est l’image que nous donnons en tout cas depuis une semaine avec l’Agence européenne du médicament, qui rejoint finalement Amsterdam. D’ailleurs, nous l’avions noté, pour l’occasion, Xavier Bertrand et Martine Aubry ont signé un communiqué commun Région + Mairie de Lille, ce qui est une démarche plutôt exceptionnelle. Dans leurs déclarations parallèles (notamment sur Twitter), le duo enfonçait le clou, légitimant cette défiance anti-Macron, réaffirmée jeudi lors de la séance du conseil régional des Hauts-de-France.

Mais est-ce pour autant crédible ? Emmanuel Macron est-il vraiment le responsable de cet échec ?

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

1 Commentaire

  1. On a les elus qu’on merite et à Lille, ils préfèrent subventionner les crampons dorés en finançant un stade pharaonique. Quelle erreur ! Martine Aubry qui ne connaît guère l’histoire de Lille aurait du se rappeler que c’est la municipalité de Lille qui a appelé Pasteur pour qu’il fonde le premier institut de province bld Louis 14. Erigé suite à un appel aux dons puis avec des fonds municipaux voulus et votés par des elus intelligents et novateurs, on connaît la suite. Ici en 2008, le dernier jour du mandat du PM à LMCU, la majorité des conseillers de non elus au suffrage universel votaient pour le projet Eiffage. La suite on connaît : l’ignorance et la pacotille du foot business ridiculisent la MEL . Pire, Le president de la MEL est mis en examen et joue les bateleurs pour le grand stade. Du foot au lieu des neurones : un jour ça se paie très cher. Avec la capitale mondiale du design, dedaigneusement meprisée par Sydney qui n’a pas besoin de pacotille pour être connue, combien de millions de $ a-t-il fallu payer monsieur le president pour que ces margoulins du World Designeu machin truc nous decernent une medaille en chocolat ? Vouloir une agence européenne de 900 personnes, ça se merite. Et dans le cas present, au lieu de se raconter des illusions, il faillait rester modeste…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là