Les livres avec Eulalie Par | 17H22 | 14 octobre 2017

Parmi tout ce qui renverse, Georges Guillain

Le titre parle de lui-même : Parmi tout ce qui renverse. Il y a du pari de Pascal dans l’œuvre de Georges Guillain. Il suffit de remplacer le mot Dieu… par celui de poésie. Le lecteur a tout à gagner à croire en elle, qu’elle existe ou non. Étrangement, la quatrième de couverture est confiée à Jacques Darras.

Un poète du souffle parle d’un poète de l’œil, de cet œil intérieur projeté sur le blanc de la page. « C’est une poésie longuement mûrie, celle de Georges Guillain », écrit-il. « Son héros se nomme “Il”. C’est lui et ce n’est pas lui. C’est vous tout aussi bien. »
Le recueil puise sa forme d’un ouvrage paru en 1829, Vie Poésies et pensées de Joseph Delorme par Charles-Augustin Sainte-Beuve… cet autre Boulonnais, si proche par son invention de la critique du fondateur du Prix des Découvreurs, prix national de lecture de poésie créé à l’intention des lycéens et des collégiens. Pour la première fois dans la poésie moderne, Sainte-Beuve crée une sorte de double, Joseph Delorme, dont il raconte la vie et rassemble les pensées.

Sauf que le « Il » de Georges Guillain n’est pas un héros malheureux sorti du romantisme mais un homme d’aujourd’hui qui a lu les maîtres du haïku, Kobayashi Issa en particulier, qui visite Pompéi, l’abbaye de Sénanque ou le château du Marquis de Sade à Lacoste, au cœur du Lubéron.

 

En découvreur et passeur, Georges Guillain propose au lecteur une espèce de postface, intitulée À Propos, où il livre quelques clefs pour mieux entrer dans le poème, explicite les contraintes qu’il se donne, situe les lieux et les instants de l’écriture. Il y a dans la démarche une foi profonde en la force de la poésie, et l’ambition de rester accessible sans rien lâcher de l’exigence du chant intérieur.
Dans cet À Propos, Georges Guillain sait aussi faire preuve d’humour et d’un peu d’ironie sur lui-même. Il note l’avertissement de Vladimir Jankélévitch au début de Le Jene-sais-quoi et le presque-rien : « Fanfaron, et poltron par surcroît, celui qui s’attarde dans les avant-propos et s’éternise dans les préfaces. » Exactement, ce que je fais ici.

Alors, il est plus que temps de céder au plaisir de la citation, de ce Je-ne-sais-quoi qui m’a touché, qui pourrait donner envie au lecteur…

Parfois

on ne sait pas ce qu’on traverse

un paysage

 une joie

 un oubli

marchant

tantôt à découvert

tantôt entre des saules

on regarde un peu le marais

mais surtout notre vie qui passe

[…]

Hervé Leroy

 

Editions Le Castor Astral

mars 2017

140 pages

13 €

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les livres avec Eulalie

Bienvenue sur la page Les livres avec Eulalie, hébergée par DailyNord.

Le Centre régional des Lettres et du Livre Nord – Pas de Calais a pour vocation de promouvoir et de favoriser le développement de la vie littéraire, de la lecture publique, de l’économie du livre et des ressources documentaires patrimoniales et d’actualité, dans le Nord – Pas de Calais. Plus d'infos sur Eulalie.fr, la page Facebook, le compte Twitter @crllnpdc

La page d'accueil des Livres avec Eulalie

A lire sur DailyNord

Un quinquennat à Denain et Saint-Omer

Découvrez le projet

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du petit dico décalé du Nord - Pas-De-Calais

Le long de nos frontières disparues

Retrouvez le très très grand format de DailyNord

Commémorations de 14-18 : en fait-on trop ?

14-18 SE CONJUGUE À TOUTES LES SAUCES CES TEMPS-CI. RETROUVEZ NOTRE ENQUÊTE.

“Une métropole forte n’existe pas sans une région”

RETROUVEZ NOTRE INTERVIEW DE PHILIPPE VASSEUR, PRÉSIDENT DE LA CCI NORD DE FRANCE

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

Lire les articles précédents :
Désignée capitale mondiale du design en 2020, la Métropole européenne de Lille doit transformer l’essai

 En septembre de l'année dernière, Damien Castelain confiait à DailyNord un sentiment certes optimiste mais prudent quant à la candidature...

Fermer