SÉLECTION HEBDOMADAIRE

Tri sélectif Par | 12H05 | 13 octobre 2017

Du fayot et de la polémique à deux sous dans le TwittoMètre de la semaine

Depuis la rentrée, DailyNord a remplacé son BeffroiMètre par son TwittoMètre. Et c’est tout aussi bien.

Le tweet fayot


Dire du bien d’un ministre quand on fait soi même partie des députés En Marche, ça ne peut pas faire de mal.

Le tweet “on se marre bien”


C’est sûr que vu la prestation de la députée du Pas-de-Calais entre les deux tours de l’élection présidentielle, Wauquiez a toutes les raisons de s’inquiéter !

Le tweet “vous voyez qu’il se passe des choses à Amiens”


Amiens, la vraie capitale des Hauts-de-France.

Le tweet polémique à deux sous

Non, on a dit que c’est Amiens la vraie capitale !

Le tweet qu’on a lu deux fois pour être sûr


Et du coup, si Bielsa est viré dans deux mois, Matias repart ?

Le tweet “tout pour la com'”


Et je le montre bien à mes amis parisiens, parce que j’ai bien l’intention de briguer des salons bien plus sympathiques en 2022.

Le tweet d’autopromo


Ouf, une élection de gagnée pour le maire de Faches Thumesnil cette année (il a perdu aux législatives).

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là