L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Damien Castelain serre les boulons de sa gouvernance à la Métropole européenne de Lille

DailyUne Par | 19 octobre 2017

Le président de la MEL Damien Castelain est à mi-mandat. Le temps des bilans et l’occasion de procéder à de nombreux ajustements pour mieux asseoir une gouvernance nécessaire sur les 184 élus, toujours indépendants, parfois turbulents, qui l’entourent. La main du président n’a pas tremblé. La MEL nouvelle est arrivée. 

 

Séquence bonheur pour Damien Castelain, le président de la MEL. Après la victoire planétaire sur Sydney (il a été averti quelques jours avant le samedi du verdict) pour devenir capitale mondiale du design, le maire de Péronne-en-Mélantois, patron d’une métropole de plus d’un million d’habitants, a dévoilé son nouveau gouvernement (voir ci- dessous). Un exécutif forcément impacté par les mouvements qui animent les groupes politiques de l’assemblée. L’ architecture de l’exécutif traduit donc l’équilibre des rapports de forces avec un groupe dominant de Métropole passions communes encore plus étoffé et fort d’une majorité relative à lui seul. Les trois vice-présidents promus sont tous membres du groupe majoritaire “présidentiel” et presque la moitié du gouvernement Castelain est membre de MPC. Ce dernier est sûr de son itinéraire. Il n’y a guère que

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

 

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Un VP aussi grossier que sexiste, un president mis en examen pour ses prévarications présumées et ses manipulations présumées à propos du choix d’Eiffage pour le contrat de PPP Grand stade et qui a du déposer un gros chèque pour participer à la dernière lubie de la capitale mondiale du design… Consternation devant le fonctionnement calamiteux d’une intercommunalité qui a placé Lille en 50 ans en bas de tous les tableaux statistiques.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie