L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

MYTHOLOGIE POLITIQUE

Si Macron est Jupiter, quels Dieux grecs et romains sont nos hommes et femmes politiques régionaux ?

Rebrousse-poil Par | 12 septembre 2017

À peine entré à l’Elysée, le président Macron a déjà son surnom : Jupiter. On a connu pire comme sobriquet. Ce qui nous a donné envie de décliner l’exercice en région : si Emmanuel Macron est Jupiter, quels dieux antiques seraient ces quelques personnalités régionales ?

Gérald Darmanin = Mercure

Pas beaucoup d’hésitation pour le Ministre de l’Action des Comptes Publics. Il parle beaucoup – trop ?-, il est à Bercy, le Grand argentier, il a été successivement le porte-parole/directeur de campagne de Xavier Bertrand et Nicolas Sarkozy, avant de rejoindre Emmanuel Macron. Ça tombe bien, l’ami Mercure (ou Hermès son équivalent grec) était le messager des Dieux et celui du commerce. 

Le dieu Jupiter, en taureau, et Europe : une gravure de François Chauveau du XVIIe siècle et provenant du site Textes rares. Source Wikicommons

Patrick Kanner = Apollon

Bon, pas parce qu’il est beau comme un Apollon – on se permettra pas de juger -, mais tout le monde connaît les talents de chanteur d’opéra de l’ex-ministre de la Ville et des Sports. Apollon est, comme chacun sait, le dieu de la Musique.

Daniel Fasquelle = Diane

On se permet de faire des interversions de sexe… et notamment avec Daniel Fasquelle. Le futur candidat à la tête des LR a bien des airs de Diane, la déesse de la chasse. Parce que le député ne manque jamais de rappeler que lui il aime les chasseurs. Et pas les écolos.

Philippe Vasseur = Déméter

Bon, il n’est plus un homme politique, mais l’ancien ministre de l’Agriculture – le seul qu’ait connu la région -, ne pouvait bien sûr pas échapper au parallèle avec Déméter, la déesse grecque de l’agriculture. 

François Lamy = Pluton

On n’est pas gentil… mais bon, partout il y passe, François Lamy sème la mort, comme Pluton, Dieu de la mort. Municipales de 2014 à Palaiseau (même s’il n’était pas tête de liste), Régionales 2015, enfin députation de 2017 dans une circonscription imperdable, Lamy est devenu le roi des Enfers. 

Marine Le Pen = Mars

Bon logique. Elle vitupère beaucoup, la désormais députée du Pas-de-Calais, ne rechigne pas au combat et gagne même des élections. Même si elle mériterait quelques cours de tactique, comme lors de l’entre-deux tours de la présidentielle. Une vraie tunique de Nessus ce débat raté. 

Marc-Philippe Daubresse =

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut être abonné...

Pas encore abonné ?

Découvrez nos différentes formules d'abonnement (à partir de 5€ /mois) et soutenez un média indépendant et de région !

Je m'abonne à DailyNord

Déjà abonné ?

Merci de vous identifier afin de poursuivre votre lecture !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie