VOUS AVEZ DIT RENOUVELLEMENT ?

Réflexions Par | 18H09 | 07 juillet 2017

Sénatoriales : Yann Capet et Marc-Philippe Daubresse, bienvenue à Jurassic Park !

Les Républicains et le parti socialiste ont-ils retenu la leçon des législatives ? En désignant Marc-Philippe Daubresse et Yann Capet tête de liste – ou chef de file – des sénatoriales respectivement dans le Nord et le Pas de Calais, ces deux formations restent sur le quai du changement. Tous deux sortants battus sur leur circonscription, ils tentent de rempiler au Sénat, promu cimetière des éléphants ou des vieilles gloires en mal de rebond de carrière.

Marc-Philippe Daubresse à l’époque de l’UMP.

En juin dernier, le socialiste Yann Capet a été sorti au premier tour sur la septième du Pas de Calais et le Républicain Marc Daubresse s’était bombardé suppléant de son ancien suppléant ! Les voilà en piste pour devenir sénateur. Comme message de renouvellement des personnes et des méthodes, on fait mieux.  Têtes de liste pour ces sénatoriales, ils sont quasi sûrs de s’asseoir sour les lambris dorés du Palais du Luxembourg. Pour ces purs produits des appareils politiques, l’un est l’actuel premier fédéral socialiste du Pas de Calais, l’autre fut un président de son parti UMP dans le Nord, le Vieux-Monde est devant eux. 

Marc Philippe Daubresse, qui devra régler son cumul de mandats et abandonner le fauteuil de maire de Lambersart, justifie sa nomination – et non une élection militante comme pour le socialiste Yann Capet – par la nécessité de ne pas donner une majorité au mouvement LREM, qui a le vent en poupe depuis quelques mois. On sait que Michel Mercier, sénateur centriste, est déjà sur les rails en cas de majorité en septembre prochain autour de LREM. Une éventualité que Gérard Larcher, l’actuel président LR, ne repousse pas. C’est de bonne guerre. Le lambersartois ajoute qu’il ne veut pas donner à Emmanuel Macron les moyens politiques de réformer les institutions avec une majorité des 3/5 du Parlement réuni en Congrès, instance nécessaire pour instaurer une dose de proportionnelle, réduire le nombre de parlementaires, redécouper des circonscriptions, rationaliser le travail parlementaire, moraliser la vie publique… Même si de simples lois ordinaire ou organique suffisent, semble-t-il (voir les conclusions du constitutionnaliste Dominique Rousseau dans le dernier L’Obs). Mais que ne ferait-on pas pour convaincre ses grands électeurs ?

 

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois, pass pour une journée à 1 euro) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

 

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire