LES DÉFAITES S'ENCHAÎNENT

Réflexions Par | 14H33 | 15 juin 2017

Troisième circonscription du Nord (Maubeuge) : Série noire pour Rémi Pauvros

Un autre élu peut l’avoir mauvaise ces jours-ci : à Maubeuge, Rémi Pauvros est balayé dès le premier tour. Trois ans après la mairie, il perd donc son poste de député… et la présidence du Canal Seine-Nord. La retraite à 65 ans ?

Rémi Pauvros. Crédit : Originis sur Commons Wikimedias.

La politique est cruelle parfois. Après avoir perdu la mairie de Maubeuge en 2014 – il avait été élu en 2001 – au profit de l’UDI Arnaud Decagny, le député socialiste sortant Rémi Pauvros est éliminé dès le premier tour. Il peut se consoler avec un score de 14,7%, finalement supérieur à la moyenne du département (5,66% pour les candidats étiquetés PS) ou, dans une moindre mesure, le chiffre sur Maubeuge qui l’a placé en tête malgré une vraie décrue en cinq ans.

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là