CE N'EST QU'UN AU REVOIR ?

Réflexions Par | 07H00 | 21 juin 2017

Le socialisme régional aux oubliettes

Le PS a le nez dans le ruisseau. La faute à qui ? Le socialisme n’est plus que l’ombre de lui-même. Qui ramassera le flambeau ? Même dans les Hauts-de-France, il n’y a plus foule…

La rose socialiste. Bien fanée. Photo : DailyNord.

Pierre Mauroy avait une expression quand son camp vivait une dégelée (aux législatives de 1993, à la présidentielle de 2002,…) : “Le PS est au fond de la piscine“. Mais cette semaine, le PS s’est noyé. Pas sûr qu’il saura donner le coup de rein nécessaire pour remonter du fond des enfers. Et comme pour donner corps à l’adage Vae Victis, c’est l’irruption du vote Mélenchon et France insoumise qui dame le pion à un PS exsangue.

Méluche dans le rôle de Brennus, on s’y attendait. Mais la séquence qui vient de s’achever c’est aussi la preuve que le souvenir de Pierre Mauroy qui rassemblait et donnait le la à un camp qui n’a jamais cultivé l’homme providentiel mais s’est toujours inventé des sauveurs, reste d’actualité. Il manque cruellement à la gauche le patriarche qui tenait dans un même élan les communistes et les chrétiens, les écologistes et les jacobins, les sociaux-démocrates et les interventionnistes, les rocardiens et les chevènementistes, “Ceux qui y croient et ceux qui n’y croient pas…“…De l’inconvénient des guides. Une fois sortis de l’Histoire, c’est le troupeau qui s’égaie en tous sens. Mitterrand disparu en 1996, des personnalités comme Mauroy ont pu faire serrer les rangs d’une gauche en mal de repères. Badinter, Mauroy, autant de grands noms que l’on prononçait avec un respect teinté d’opportunisme quand une majorité de congrès se défilait ou qu’une échéance électorale tanguait trop fort. Ils jouaient le rôle de conscience. Pendant quelques années. 

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là