ZOOM

Réflexions Par | 06H00 | 06 juin 2017

Deuxième circonscription du Nord (Lille-Villeneuve-d’Ascq) : Basculera ? Basculera pas ?

Fin de campagne agitée sur la deuxième circonscription du Nord (Lille, Villeneuve-d’Ascq). La candidate La République En Marche ! est dans la tourmente après une falsification de diplômes. La sortante PS, Audrey Linkenheld, peut-elle en profiter alors que la vice-présidente à la Région, Florence Bariseau (LR) rêve de lui piquer son fauteuil ? Quid de Hugo Bernalicis, le candidat des Insoumis ? Sans oublier évidemment le FN en embuscade avec Véronique Descamps.

Audrey Linkenheld, sortante PS, lors d’un entretien avec DailyNord à l’Assemblée Nationale. Photo : DailyNord.

Un enjeu symbolique que ce fief de gauche. Et les événements se bousculent en cette fin de campagne qui ne ressemble à aucune autre. Les principaux candidats paraissent au coude-à-coude.
L’affaire Berrada est sur toutes les lèvres. La candidate la République en Marche ! est au centre d’une polémique depuis que La Voix du Nord a révélé sa condamnation en 2011 pour falsification de diplômes de cette chef d’entreprise de 34 ans, ancienne conseillère de quartier socialiste à Lille. Un scénario qui s’ajoute à celui d’une cagnotte lancée sur internet pour financer son projet électoral, ce qui est formellement interdit. Du coup ses soutiens s’évaporent. Son suppléant, le MoDem Christian Carnois, claque la porte (mais il ne peut pas juridiquement annuler sa position, seule la candidate le peut). Houmria Berrada crie à la machination. Le mouvement présidentiel a visiblement eu du mal à désigner un candidat qui porterait ses couleurs sur des terres où Emmanuel Macron a décroché un 72 % au second tour. Le journaliste de France 3, Vincent Dupire, a un temps espéré le label. Le maire PS d’Hellemmes Frédéric Marchand a embrassé la cause. Les coulisses des désignations ont fait le reste et c’est Houmria Berrada qui est sortie du chapeau. Un vrai gâchis. Pour autant, la candidate ne devrait pas renoncer à quelques jours du premier tour. Remboursement des frais de campagne oblige.
Les cartes sont brutalement redistribuées.

Audrey Linkenheld en difficulté pour un deuxième mandat ?

A qui ce chamboulement peut-il profiter ?

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là