C'EST PAS TOUT À FAIT FINI

Réflexions Par | 07H00 | 22 juin 2017

Cap sur les sénatoriales

Si les électeurs du suffrage universel n’ont plus à se rendre aux urnes avant 2019 (ouf)… il reste une séquence électorale d’importance : les sénatoriales en septembre. Et vu les bouleversements des dernières semaines, elles ne seront pas de tout repos.

Le Sénat, dernier enjeu de cette année électorale. Photo : Romain Vincens sur Commons Wikimedias.

Elles sont commencées ces fameuses élections à la Haute Chambre. Et l’on se bouscule au portillon pour en être d’autant plus que les battus des législatives qui estiment n’avoir pas démérité tiennent à une compensation. Grand classique. La récente disparition de Patrick Masclet ouvre le jeu.

Au PS, la liste est bouclée et Patrick Kanner emmène les troupes avec Martine Filleul en seconde position. Quel sera l’impact des législatives sur le corps électoral des sénateurs ?

Cet extrait vous est offert par DailyNord. Pour lire l'intégralité de l'article, il faut vous abonner (5 euros par mois) : pour vous abonner, cliquez ici.

Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez vous identifier par ici :

Pour toute question concernant l'abonnement (tarifs, fonctionnement, comment faire si je suis une collectivité, etc), n'hésitez pas à nous écrire à abonnement(at)dailynord.fr

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là