Lu, vu, entendu Par | 09H31 | 27 janvier 2017

Conseil régional : Marine Le Pen n’est pas là… et elle s’en fout

Le Front National passe son temps à tailler des costards à la presse en général et La Voix du Nord en particulier… mais en campagne présidentielle, on peut bien faire quelques concessions… pour parler à l’électeur. Ainsi, on peut lire une interview de Marine Le Pen dans le quotidien régional ce jour. L’intégralité de l’interview est par là, mais on voulait juste vous signaler cet échange :

La Voix du Nord : On vous reproche un manque de présence dans la région…

Marine Le Pen : « On lance ce genre de débats quand on n’a rien à dire. Je suis en campagne présidentielle. L’enjeu, c’est la survie et l’identité de notre pays. »

(…)

La Voix du Nord : (vous n’étiez pas là) pour le vote du budget…

Marine Le Pen : « Ça n’est pas grave. Vous l’avez écrit 30 fois, vous l’écrirez une 31e fois. Je m’en moque. »

La Voix du Nord : Quid de ce qu’en pensent les électeurs ?

Marine Le Pen : « Les électeurs me font confiance. À chaque fois, ils sont de plus en plus nombreux à voter pour moi. »

Sans commentaires.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là